Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Note de voyage entre Nouakchott, Rosso et Tékane par Mariame KANE


Les Mauritaniens du Sud continuent d'être rackettés par les autorités de la sécurité routière entre Nouakchott et la vallée, une aberration ! Les pratiques des Misgharou, de la gendarmerie et de la douane laissent penser au voyageur que le Sud du pays est un Etat indépendant ou du moins une zone située hors des frontières. Les premiers, plus zélés que les autres, affichent un manque de professionnalisme criant et une insolence sidérante.

Les pratiques de tous ces corps observées sur cet axe – y compris la douane censée être les soldats de l'économie – s'apparentent à du racket organisé et accepté par les autorités Renseignement pris, on apprend que les voyages dans tout le sud du pays ressemblent à s'y méprendre à un déplacement en zone occupée.

Il est donc légitime de se poser des questions : Gahzouani est-il l'homme de la situation? Pourquoi tant d'obstacles sur les routes du Sud ? Subissent- ils une pression de leurs chefs respectifs ? Quand est-ce le citoyen mauritanien sera libre de circuler sans être importuné par les hommes de "loi " censés le sécuriser ?

Cette situation doit prendre fin , les provocations ont assez duré. Jamais un pays ne s'est développé dans l'anarchie , le mépris et la haine d'une partie de sa population.

Mariame Kane
Mercredi 20 Janvier 2021 - 18:05
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 557