Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Présidentielles Mauritanie : les candidats de l’opposition n’ont pas tiré des leçons des élections de 2023


Les observateurs ne sont pas surpris des réponses laconiques de la CENI aux exigences des cinq candidats pour la transparence de la présidentielle le 29 juin prochain. Ils n’ont encore rien vu. Ce n’est que le début d’un processus électoral dont le timming est bien maîtrisé par le pouvoir.



Les Mauritaniens sont même perdus entre une opposition qui s’arrache les cheveux pour des exigences démocratiques et la CENI censée être indépendante qui joue avec des promesses sur fond d’un agenda bien précis dicté par Ould Ghazouani, candidat à sa propre succession. Les réponses évasives de la CENI sur la formation des bureaux de vote, l’accès des représentants des candidats aux bureaux de vote et la publication immédiatement des résultats par la remise des procès-verbaux aux mandataires des candidats. Autant de points sensibles du vote des citoyens qui risquent d’être opaque.

Les observateurs ne sont pas dupes que l’autre nœud gordien c’est le fichier électoral. Les candidats de l’opposition illustrent bien leur naïveté de croire à la parole du ministre de l’Intérieur et son exécutant la CENI. Cela signifie que l’opposition n’a pas tiré des leçons des élections de 2023 avec d’abord une pléthore de candidats et ensuite une absence de rapport de force pour un dialogue politique. C’est utopique de croire que l’opposition peut gagner la présidentielle avec un organe rodé pour la tricherie politique et la fraude.


Cherif Kane

Source : Kassataya



Mercredi 5 Juin 2024 - 15:47
Mercredi 5 Juin 2024 - 15:59
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 590