Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Projecteurs reçoit le Doyen Mourtoudo Diop (Novembre 2005)


Projecteurs reçoit le Doyen Mourtoudo Diop (Novembre 2005)
Murtodo Diop que nous recevons aujourd’hui est l’une des rares personnalités politiques mauritaniennes dont l’engagement pour les causes justes remonte à 1957, bien avant l’indépendance de notre pays.

Murtodo est le doyen de l’opposition mauritanienne par la longévité de son engagement, la constance de son combat, son honnêteté intellectuelle et son amour pour son pays. On ne peut pas résister à la tentation de savourer ses déclarations incendiaires contre le système injuste et barbare de Ould Taya ; rappelez-vous « Moor Maouya », « les esclaves de la peur » et j’en passe. Murtodo c’est aussi l’homme qui a donné toute sa vie pour l’égalité en générale et à celle des langues en particulier.

Issu d’une génération qui avait embrassé le marxisme, convaincue qu’il était l’instrument le plus fiable pour la libération des peuples, il fut donc, dés l’âge de 15 ans, membre du P.A.I. (Parti Africain de l’Indépendance) fondé en 1957 pour lutter contre la loi cadre, qui visait la balkanisation de l’Afrique. Ce parti préconisait déjà l’unité continentale et l’instauration du socialisme scientifique et la promotion des langues africaines. Il avait pour compagnons les Tijane Baidy, Amadou Malick Guaye, Silèye Dia et bien d’autres.

Il résume sa passion pour les langues en disant d’elles « Chaque langue exprime le génie de son peuple et pour nous pas de petite langue ou de grande langue, pas de langue de quantité et de langue de qualité. Toutes les langues se valent… »

Membre fondateur de DEKALEM (R.N.D.), il est aussi un grand poète engagé ; un grand poète militant. Qui a donné, avec d’autres, ces lettres de noblesse à la poésie halpoulaaren. Ses poèmes furent enregistrés et diffusés en Mauritanie, au Sénégal, en France et ailleurs. Sa poésie a fait le tour du monde. Cette poésie qui est, avant tout, une invite à la révolte contre l’oppression culturelle.

Toutes les associations pulaarophones le respectent et apprécient sa détermination à jeter les ponts entre elles. C’est ainsi, qu’il a travaillé à rapprocher le KAWTAL, l’Association des Halpoular d’Italie au Hoodere Pinal Pulaar des USA, ainsi que les autres structures pulaarophones (telles que l’Association des amis de Baba Maal, l’Association Amadou Hampâthé Bâ, l’Association Pulaar de Belgique), dans le sens d’une coopération avec la fédération mondiale de l’enseignement du Pulaar et du Fulfulde dont les principaux dirigeants se trouvent à Bordeaux. Il est aussi le Président de l'Association Internationale du Pulaar

Murtodo est aussi, un bon musulman, un homme pieux, qui pratique l’Islam, explique son sens et ses vertus dans sa propre langue maternelle. On lui doit la traduction du livre saint Le Coran en Pulaar. Il a aussi écrit en Pulaar plusieurs livres islamiques non édités faute de moyens. Projecteurs de l’AVOMM accueille pour vous le doyen Murtodo, l’homme qui a joué un rôle de premier plan dans la défense des droits de l’Homme dans notre pays. Le militant authentique, probe, droit que l’on aime aussi pour ses grandes qualités humaines et sa modestie. Que l’on aime tout simplement.

Med
L'entretien au lien suivant:
http://www.avomm.com/Projecteurs-recoit-le-Doyen-Mourtoudo-Diop-Novembre-2005_a8960.html
Vendredi 28 Août 2009 - 18:24
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543