Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Remous au sein du PNDD-ADIL: L’Initiative des Cadres membres du Parti ADIL formule des propositions


Remous au sein du PNDD-ADIL: L’Initiative des Cadres membres du Parti ADIL formule des propositions
Dans une déclaration rendue publique ce soir et dont copie est parvenue à l’ANI, l’Initiative des Cadres membres du Parti ADIL, qui fut l’un des tout premiers soutiens de Sidioca, regroupant près de 500 hauts cadres dont des anciens ministres, des conseillers à la Présidence et, au moins, un actuel Secrétaire Général de Ministère, ainsi que des membres du Conseil National de ce parti, tout en rappelant être «profondément attachée au programme électoral de Monsieur le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi qu’elle a participé à élaborer et à populariser au sein du peuple mauritanien», souligne que «le Parti est né avec des tares dont il continue à vivre les conséquences qui se traduisent surtout dans le fait que le changement est demeuré un slogan creux à la recherche d’un contenu et d’une volonté politique courageuse qui le fassent aboutir».

«En effet, le Gouvernement qui a été chargé de l’application du programme du président de la République n’a pas su s’acquitter de cette mission de manière satisfaisante», a indiqué le communiqué.

Par ailleurs, l’Initiative des Cadres membres du Parti ADIL a appelé «à l’ouverture d’un débat franc, démocratique et constructif au sein du Parti afin de remettre le train sur les rails du changement responsable, aussi bien dans la forme que le fond», précisant que l’incapacité du Parti ADIL à «se présenter de manière convenable devant l’opinion publique ni concrétiser les options de changement contenues dans le programme de Monsieur le Président de la République qui fait l’objet d’attaques systématiques et virulentes aussi bien de la part de l’opposition que de certaines franges de la majorité» ont «eu pour conséquence le fait que les espoirs légitimes des citoyens dans le changement, la stabilité et la prospérité sont menacées de partir en fumée».

Parmi les membres du bureau de l’Initiative des cadres on peut citer Maître Aly Ould Mohamed Salem (membre du Conseil national du PNDD-ADIL), Sidi Ould Maayouf (membre du Conseil national du PNDD-ADIL), Maître Bounena Ould Sidi (membre du Conseil national du PNDD-ADIL), Mohamed Lemine Ould Chamekh, Mohamed Mahmoud Ould Vallily, Athié Hamatt (membre du Conseil national du PNDD-ADIL), Hama Ould Soueilem (membre du Conseil national du PNDD-ADIL), Beibeny Ould Ahmed Babou, Fatimata Bass, Chérif Ahmed Ould Moussa, etc.

Voici, dans son intégralité cette déclaration:

L’Initiative des Cadres membres du Parti ADIL a entrepris, très tôt, plusieurs actions en vue de dynamiser le camp de la majorité et de la pousser vers la création d’un cadre politique organisé qui regroupe tous les indépendants qui appuient et soutienne le programme du Président de la République. Depuis son avènement le 5 juin 2005, l’Initiative des Cadres a toujours adopté le choix de la réalisation des réformes fondamentales promises par Monsieur le Président de la République et ce dans tous les domaines politique, économique et social, tout comme elle a toujours œuvré pour la préservation des acquis démocratiques dans un cadre politique pluraliste fondé sur la transparence et l’acceptation de l’autre.

- Profondément attachée au programme électoral de Monsieur le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi qu’elle a participé à élaborer et à populariser au sein du peuple mauritanien qui l’a adopté en élisant, et à raison son candidat à la magistrature suprême ;

- Consciente également du fait que ce programme ne peut se traduire dans la réalité qu’avec la création d’un parti politique qui le défend et qui prend sur lui la responsabilité de sa mise en œuvre dans le cadre d’une pratique démocratique transparente basée sur la dualité de l’opposition et de la majorité sachant que cette dernière est seule responsable de l’exécution du programme de gouvernement.

Partant de cela, l’Initiative a, très tôt et avant tous les autres, organisé plusieurs activités pour dynamiser le camp de la majorité et pour le pousser vers la création d’un cadre politique organisé qui regroupe les Indépendants qui soutiennent le programme de Monsieur le Président de la République. Dans ce cadre l’Initiative (qui regroupe près de 500 cadres de différentes régions et sensibilités politiques du pays) a, comme première démarche, organisé des rencontres avec les parlementaires indépendants dont la majorité partagent les mêmes vues avec elle.

Ces rencontres ont été couronnées par un procès verbal conjoint qui appelle à la création d’un parti politique qui prend sur lui la mission de défendre le programme du Président de la République, de mobiliser l’opinion publique autour de lui et d’œuvrer pour son application.

C’est alors qu’intervînt Monsieur Yahya Ould Ahmed El Waqef, comme chargé de la coordination des efforts visant à la création de ce Parti.

Etant donné l’importance capitale qu’elle accorde à l’avènement d’une telle structure, l’Initiative des Cadres a accepté ce fait accompli à condition que le changement, aussi bien dans la forme que dans le fond, soit la caractéristique fondamentale du futur parti.

Cependant, et alors qu’il était encore en phase de gestion, l’Initiative a perçu des agissements qui n’ont rien à voir avec le changement escompté et n’auguraient rien qui puisse laisser espérer le renouveau demandé. En son temps, elle a attiré l’attention sur de telles pratiques mais sa démarche n’a pas trouvé d’écho favorable auprès de Monsieur le Coordinateur.

C’est ainsi que le Parti ADIL s’est fondé en l’absence de toute concertation démocratique constructive avec ceux qui croient réellement au vrai changement. Le Parti est donc né avec des tares dont il continue à vivre les conséquences qui se traduisent surtout dans le fait que le changement est demeuré un slogan creux à la recherche d’un contenu et d’une volonté politique courageuse qui le fassent aboutir.

En effet, le Gouvernement qui a été chargé de l’application du programme du président de la République n’a pas su s’acquitter de cette mission de manière satisfaisante. Quant au Parti ADIL, il n’a pas encore pu se présenter de manière convenable devant l’opinion publique ni concrétiser les options de changement contenues dans le programme de Monsieur le Président de la République qui fait l’objet d’attaques systématiques et virulentes aussi bien de la part de l’opposition que de certaines franges de la majorité.

Cette situation a eu pour conséquence le fait que les espoirs légitimes des citoyens dans le changement, la stabilité et la prospérité sont menacés de partir en fumée.

Partant de toutes ces considérations, l’Initiative des Cadres militants du Parti ADIL attire une fois encore l’attention sur la gravité de la situation et réaffirme son soutien au programme de Monsieur le Président de la République et son attachement aux exigences du Changement qu’il a énoncées et qui constituent une revendication et une aspiration populaires contournables.

D’autre part, l’Initiative appelle à l’ouverture d’un débat franc, démocratique et constructif au sein du Parti afin de remettre le train sur les rails du changement responsable, aussi bien dans la forme que le fond et s’engage à militer, de manière ferme et sans relâche, pour le règlement de tous les problèmes posés, tout en sachant qu’un tel combat ne peut aboutir qu’à travers un parti politique fort, capable de prendre des décisions courageuses visant à bâtir un avenir meilleur, loin de la reproduction du passé avec ses tares et ses errements qui ont usé, non seulement la patience de notre peuple, mais aussi et surtout ses valeurs qui constituent son capital le plus précieux et son portail sur le monde extérieur.
L’Initiative des cadres militants du parti ADIL .


Source: ANI
(M)
Mercredi 2 Avril 2008 - 14:08
Mercredi 2 Avril 2008 - 14:17
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589