Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Rwanda : la communauté internationale «nous a tous laissé tomber» durant le génocide, assène Kagame


Les commémorations officielles ont débuté ce dimanche, jour anniversaire des premières tueries de ce qui deviendra le dernier génocide du XXe siècle.

La communauté internationale «nous a tous laissé tomber» durant le génocide des Tutsi, a déclaré dimanche le président rwandais Paul Kagame, à l'occasion des commémorations du 30e anniversaire des massacres dont l'ombre plane toujours sur ce pays de l'Afrique des Grands Lacs.

Les commémorations officielles ont débuté ce dimanche 7 avril - jour anniversaire des premières tueries de ce qui deviendra le dernier génocide du XXe siècle, faisant 800.000 morts, majoritairement dans la minorité tutsi, mais aussi des Hutu modérés.

La communauté internationale avait été vivement critiquée pour son inaction avant et durant le génocide.

«Personne ne saurait se disculper de son inaction»

«C'est la communauté internationale qui nous a tous laissé tomber, que ce soit par mépris ou par lâcheté», a déclaré Paul Kagame lors d'un discours donné devant plusieurs milliers de personnes à la BK Arena, une salle polyvalente ultra-moderne de la capitale Kigali.

«Personne, personne, pas même l'Union africaine (UA), ne saurait se disculper de son inaction face à la chronique d'un génocide annoncé. Ayons le courage de le reconnaître, et de l'assumer», a également reconnu le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat.

Le président Paul Kagame - qui dirige d'une main de fer le pays depuis la fin du génocide - avait plus tôt dans la matinée allumé une flamme du souvenir au Mémorial de Gisozi.

Peu de temps auparavant, aux côtés de dignitaires étrangers, Paul Kagame s'est recueilli devant une gerbe de fleurs, en hommage aux victimes des massacres.

Macron s'exprimera «par une vidéo»

L'ancien président américain Bill Clinton, en poste à la Maison Blanche durant les massacres, le ministre français des Affaires étrangères Stéphane Séjourné et le secrétaire d'État à la Mer Hervé Berville, né au Rwanda, assistent également à la cérémonie.

A l'occasion de cet anniversaire, le président français Emmanuel Macron, qui avait déjà reconnu en 2021 les «responsabilités» de la France dans le génocide de 1994, a fait un pas supplémentaire, estimant que Paris, «qui aurait pu arrêter le génocide avec ses alliés occidentaux et africains, n'en a pas eu la volonté», selon des propos rapportés par l'Elysée jeudi.

M. Macron s'exprimera dimanche «par une vidéo qui sera publiée sur les réseaux sociaux», avait précisé la présidence française.
Carnages

Au Rwanda, la musique ne sera pas autorisée pendant sept jours dans les lieux publics, ni à la radio. Evénements sportifs et films seront interdits de diffusion à la télévision, sauf s'ils sont liés aux commémorations appelées «Kwibuka 30», «Se souvenir» en kinyarwanda.

Les tueries du printemps 1994 ont été déclenchées au lendemain de l'attentat contre l'avion du président hutu Juvénal Habyarimana, dans une frénésie de haine alimentée par une virulente propagande anti-Tutsi.

Trois mois durant, l'armée, les milices Interahamwe (bras armé du régime génocidaire hutu), mais aussi de simples citoyens massacreront - avec fusils, machettes ou gourdins - les Tutsi, appelés par leurs bourreaux «Inyenzi» («cafards» en langue kinyarwanda), et des opposants hutu.

Le carnage prend fin lorsque la rébellion tutsi du FPR s'empare de Kigali le 4 juillet, déclenchant un exode de centaines de milliers de Hutu vers le Zaïre voisin (aujourd'hui République démocratique du Congo).

Trente ans plus tard, des charniers continuent d'être mis au jour.

Paris, qui entretenait des relations étroites avec le régime hutu quand le génocide a commencé, a longtemps été accusé de «complicité» par Kigali.

Après des décennies de tensions, allant jusqu'à une rupture des relations diplomatiques entre Paris et Kigali entre 2006 et 2009, un rapprochement a été permis entre les deux pays à l'issue de la mise en place d'une commission par Emmanuel Macron qui a conclu en 2021 à des «responsabilités lourdes et accablantes» de la France, tout en écartant la complicité.

Travail de réconciliation

Depuis 30 ans, le Rwanda mène un travail de réconciliation, avec notamment la création en 2002 de tribunaux communautaires, les «gacaca» où les victimes pouvaient entendre les «aveux» des bourreaux.

La justice a également joué un rôle majeur mais selon Kigali, des centaines de personnes suspectées d'avoir participé au génocide sont toujours en liberté, notamment dans les pays voisins, comme la République démocratique du Congo (RDC) et l'Ouganda.

Au total, 28 fugitifs ont été extradés depuis des pays étrangers, dont six depuis les États-Unis. La France n'en a extradé aucun mais en a condamné une demi-douzaine.

Source : Le Figaro avec AFP
Dimanche 7 Avril 2024 - 13:46
Dimanche 7 Avril 2024 - 14:09
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589