Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

Sortie du livre « Itinéraire et Réflexions d’un enfant du Walo » de l'enseignant-chercheur Moussa DIAW


Monsieur Moussa DIAW, enseignant-chercheur en science politique, spécialiste des Relations internationales, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, a publié un ouvrage intitulé : « Itinéraire et Réflexions d’un enfant du Walo » aux Editions l’Harmattan Sénégal, 2020.

Cet ouvrage de 222 pages, composé de 18 Chapitres est préfacé par le professeur Amadou Kah de la même université.

Dans ce texte, Monsieur Diaw analyste politique, connu par les médias et sollicité pour donner des interprétations et prédictions relativement aux discours et actions des « praticiens du politique », présente et partage son itinéraire riche d’expériences mais surtout de combat pour la réussite quand on vient d’un environnement familial modeste de la région du Walo.

Dans les premiers chapitres de l’ouvrage (1-13), l’auteur revient sur ce paysage du wolo, un vivier agricole et culturel dans lequel il a baigné pour se renforcer en termes de valeurs culturelles, d’éthique et comportement qui lui ont permis de faire face à l’adversité aussi bien en poursuivant ses études dans le pays qu’à l’étranger, notamment en France.

La capacité de résilience s’est adossée, de manière permanente, à ce potentiel culturel et identitaire pour ne pas dire « habitus » intériorisé dans le cadre familial afin de ne pas succomber à certain comportements déviants découverts dans les sociétés où certaines libertés sont sans limites. Ainsi, par le courage et la force de la détermination, il parvient à réussir, avec beaucoup de modestie, tous ses diplômes jusqu’au doctorat en science politique de la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Rennes 1, en France.

Le même engouement l’anime dans la recherche d’emploi en surmontant les nombreuses difficultés structurelles et conjoncturelles aboutissant à la réalisation d’une vocation universitaire offerte par l’UGB.

Cela dit, les Chapitres (14-18) qui suivent laissent place au décryptage des conflits et de la conflictualité en Afrique en insistant sur les origines, la nature interétatique, leur gestion et leur complexité, au regard des logiques endogènes et transnationales dans un monde soumis aux contraintes du système international. Sur ce point, l’auteur met l’accent sur le rôle des organisations régionales, continentales impliquées dans la recherche de paix durable sur un continent confronté à de nombreuses crises variées.

La plupart sont liées à des pratiques politiques et des dérives autoritaires des dirigeants, motivés par une gestion patrimoniales des ressources publiques et une mal gouvernance traduisant la défense d’intérêts particuliers fondés sur la conservation du pouvoir. Cela accentue les rivalités et les stratégies machiavéliques dans l’espace politique africain de manière générale.

L’auteur évoque aussi la mondialisation et ses effets sur les pays à faibles ressources et peu préparés à instaurer des processus d’intégration économique et monétaire afin de participer à cette dynamique mondiale, à sa régulation même si elle demeure aujourd’hui problématique, eu égard à l’impact de la pandémie du coronavirus.

Les relations sino-africaines son scrutées sous le prisme de leurs particularités et de ce nouveau partenariat ouvrant des perspectives à l’insertion de l’Afrique dans les nouvelles relations internationales. Enfin, le politiste traite des crises universitaires qui ont perturbé considérablement « l’université d’excellence » dans une optique de rationalisation de la gouvernance universitaire et de la pacification des campus sociaux.

Présentation de l'auteur :

M. Moussa DIAW

Enseignant-chercheur en science politique, UGB Saint-Louis du Sénégal. Spécialiste des Relations internationales.

Auteur de : La politique étrangère de la Mauritanie, Paris, L’Harmattan, 1999, 270p.

Participation à un ouvrage collectif sous le titre : Des transitions démocratiques en souffrance : les cas du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Niger, à paraître.

Organisateur de la Conférence internationale : « Gouvernance transfrontalière et intégration régionale en Afrique », Saint-Louis, Sénégal, 9-15 janvier 2013. Domaines de recherches : Etude des conflits et crises en Afrique ; Les processus d’intégration régionale ; L’Afrique dans les relations internationales ; La géopolitique ; les processus de démocratisation en Afrique ; les mécanismes de construction de la paix ; Les relations sino-africaines (participation à plusieurs voyages d’études en Chine).

Source : Cridem Culture

Lundi 19 Octobre 2020 - 15:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556