Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Un émissaire d'Amnesty International rend visite au Président de la République dans son nouveau lieu de détention


Un émissaire d'Amnesty International rend visite au Président de la République dans son nouveau lieu de détention
Le responsable des affaires africaines au sein de l'organisation de défense des Droits de l'Homme, Amnesty International, Monsieur Gaetan MOOTOO, a rendu visite aujourd'hui au Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, à Lemden, son nouveau lieu de détention situé à 250 Km de Nouakchott.

A la sortie de la visite, le responsable d'Amnesty a déclaré que l'objet de sa venue était de se rendre compte des conditions de détention du Président et les entraves à la liberté de ce dernier que constitue le régime de la résidence surveillée. Il voulait aussi, déclare-t-il, discuter avec le Président des moyens pour sortir de cette crise d'une façon qui conviendrait à l'ensemble des parties prenantes.

La visite du responsable de l'ONG de défense des droits de l'Homme vient à point nommé. En effet, la mise à mal des droits de l'Homme devient la principale occupation de la Junte militaire.

Il y a, évidemment, le Président de la République dont la liberté de mouvement et d'expression sont réduites à la portion congrue. Mais il y a surtout les autres responsables qui croupissent en prison sans jugement au milieu des détenus de droit commun. On peut citer les cas d'Isselmou Ould Abdel Kader, emprisonné pour "atteinte au moral de l'Armée"... Le Premier Ministre et ses co-détenus incarcérés par règlement de compte politique.

Il y a aussi la liberté de manifester qui est suspendue depuis le Coup d'Etat. La répression féroce avec son cortège de blessés et de maltraitance policière.

Alternant la carotte (nominations et corruption à ciel ouvert) et le bâton (répression et emprisonnement), le Général limogé croit avoir découvert sa méthode de gouvernement. Mais des dictateurs, les Mauritaniens en ont vu d'autres...



For Mauritania
Dimanche 30 Novembre 2008 - 01:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543