Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

Bruxelles "ouverte" à des mesures de l'UE contre la junte en Mauritanie


Bruxelles "ouverte" à des mesures de l'UE contre la junte en Mauritanie
La Commission européenne a salué mercredi la décision de l'Union africaine de prendre des sanctions contre les membres de la junte en Mauritanie et s'est dite "ouverte" à la mise en place de mesures "ciblées" par l'UE. "J'appuie totalement cette décision de l'Union Africaine tout en regrettant qu'on en soit arrivé à ce stade", a déclaré le commissaire au Développement Louis Michel dans un communiqué.

La junte, qui a pris le pouvoir le 6 août dernier, entraîne "le pays dans l'isolement international avec des conséquences politique et socio-économiques graves", a-t-il continué. Après ce coup d'Etat, l'UE a entamé une période de consultation avec les nouvelles autorités mauritaniennes pour les pousser à se plier aux exigences de la communauté internationale. "Cette période arrive à sa fin sans que la junte ait fait des propositions acceptables par la communauté internationale", a indiqué Bruxelles.

La Commission proposera donc "bientôt aux Etats Membres de l'UE des mesures appropriées formulant une feuille de route pour le rétablissement de la coopération au fur et à mesure du rétablissement de la démocratie".

Feuille de route qui devra être réalisée pour que Bruxelles puisse reprendre l'aide au développement en grande partie suspendue depuis le coup d'Etat. En plus de ce gel des fonds -hors aide humanitaire-, "la Commission est ouverte à une discussion sur d'autres mesures plus ciblées que les Etats Membres voudraient mettre en place".

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner avait évoqué en novembre des "sanctions individuelles" contre les membres de la junte. C'est ce type de sanctions qu'a mises en place le Conseil de paix et de sécurité de l'UA le 5 février: prohibition des déplacements des membres de la junte, refus systématique des visas et contrôle des comptes bancaires.


Source: lakoom


Jeudi 12 Février 2009 - 17:35
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par nibbo le 12/02/2009 18:41
Le hce porte seul la responsabilité de cette situation,vivement pour que le communauté internationale emboite le pas à l'union africaine et on verra que beaucoup de laudateurs d'aziz vont changer de camp mais ce sera trop tard.Oui aux sanctions à l'encontre des membres de la junte au pouvoir en Mauritanie ainsi qu'à leur soutiens,halte à la dilapidation de l'argent du contribuable mauritanien par le gouvernement illégitime de ould lagaffe.La lutte continue.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556