Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Conférence de presse du SG du PRDR: «Nous soutenons le Gouvernement mais … »


Conférence de presse du SG du PRDR: «Nous soutenons le Gouvernement mais … »
Le Secrétaire Général du PRDR, M. Sidi Mohamed Ould Mohamed Vall dit Ghrini a animé, hier soir au siège de son parti, une conférence de presse au cours de laquelle il était entouré de plusieurs personnalités de sa formation, notamment Mintate Mintate Mint Hedeid, Ba Silèye, Lalla Mint Hacena, Mohamed Kaber Ould Khattri, etc.

Prenant la parole, M. Ghrini déclarera: «Vous vous souvenez que notre parti avait réclamé, dès les premières heures de la constitution du gouvernement apolitique, la démission de celui-ci du fait, comme nous en étions convaincus, que seul un gouvernement qui reflète la majorité et donc la classe politique, pouvait faire face aux nombreux défis et crises multiformes qu’affrontent le pays, tant sur le plan économique, social que sécuritaire. Nous nous réjouissons aujourd’hui de constater que nous avons été entendus et félicitons Son Excellence le Président de la République d’avoir répondu à l’appel pressant de changement que la plupart de la classe politique lui a adressé, ainsi que les acteurs, les analystes et les observateurs politiques de la scène nationale. De même, je félicite la majorité et rappelle que la constitution du gouvernement ne signifie pas la fin mais le début d’un travail très attendu qui doit améliorer les conditions de vie des populations, développer le pays, bref de réalisation du programme du Président de la République pour lequel ils ont été réunis.

Je félicite aussi le parti ADIL et son président pour la confiance placée en eux par le Président de la République pour constituer et diriger le Gouvernement et leur souhaite plein succès et réussite. Je n’oublie pas de féliciter également certains partis de l’Opposition pour leur entrée dans le gouvernement élargissant ainsi la base de la majorité et œuvrant à la réalisation du programme du Président de la République. Je félicite, par la même occasion, la Coalition Mithaq-El Wihda qui a pris sur elle la revendication de l’avènement d’un gouvernement politique jusqu’à l’obtenir tout en rappelant encore une fois que nous sommes entrés dans une phase nouvelle. Nos félicitations vont au président du parti L’Alternative-El Bedil qui a en charge une haute et honorable responsabilité.»

M. Ghrini ne manquera de faire certaines mises au point en affirmant qu'il y a des interrogations sur lesquelles il faut s’arrêter: «Nous rappelons par exemple la réduction de notre parti dont la représentativité au sein de ce gouvernement ne correspond pas au poids réel du PRDR si l’on s’en tient à ses scores électoraux qui sont la base indiscutable de l’importance et de la popularité de toute formation politique. Qu’il s’agit des élections municipales et législatives, de la liste nationale ou des alliances politiques. Nous avons 24 maires, 7 députés et 412 conseillers municipaux et nous dirigeons la coalition Mithaq-El Wihda. Et même si certaines personnalités de notre parti ont, pour des pressions et des raisons que nous avons déclaré en leur temps, quitté le PRDR pour se retrouver ici ou là, cela ne change rien à la légitimité et donc on méritait plus dans ce gouvernement et nous nous y attendions. Certes, nous sommes très bien représentés par Dahmoud Ould Merzough dans ce gouvernement que nous soutenons mais nous avons tenu à faire ces remarques en espérant que dans les changements et améliorations à venir cela soit pris en compte, car, après tout le pays et même le Président, vient de loin, quand on se souvient qu’il a été élu par une majorité émiettée, qu’il avait un gouvernement qui ne reflétait pas ses réels soutiens et que maintenant le gouvernement est issu de la majorité et renferme la classe politique.»

Répondant aux questions des journalistes relatives au refus des députés PRDR de participer au gouvernement, Ghrini dira qu’il s’agit là d’une confiance du peuple qu’il ne faut pas trahir, car ils ont été élus pour représenter le peuple et qu’en devenant Ministres ils auront failli à cette volonté de leur électorat.


Source: ANI
(M)
Mardi 13 Mai 2008 - 19:06
Mardi 13 Mai 2008 - 19:08
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 588