Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Declaration commune FNDD-RFD: la médiation Kaddafi a échoué


Declaration commune FNDD-RFD: la médiation Kaddafi a échoué
Le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), présidé par le Chef de file de l'Opposition Démocratique, Monsieur Ahmed Ould Daddah, et le Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD), regroupant 13 partis politiques, les plus importantes centrales syndicales et les plus significatives organisations de la société civile, viennent de parapher une déclaration commune constatant l'échec de la médiation du Colonel Kaddafi et demandant au Groupe International de Contact sur la Crise en Mauritanie " d’évaluer la médiation Libyenne pour redéfinir les voies et moyens appropriés qui permettront d’aboutir à une solution globale, consensuelle et durable de la crise que traverse le pays". Les deux parties appellent les Mauritaniens à rejeter toute solution unilatérale et à refuser la politique du fait accompli.

C'est la première fois que le RFD et le FNDD signent une déclaration commune. La réalisation de cette jonction du FNDD et du RFD dans la lutte pour faire échouer le Coup d'Etat constitue un tournant remarquable dans la crise issue du Putsch du 6 août. A eux deux, ces deux ensembles représentent la quasi-totalité des partis politiques significatifs du pays. Ils représentent aussi 100% des votes des Mauritaniens lors des dernières élections présidentielles.

Ils constituent deux des trois parties prenantes telles que définies dans le communiqué du Groupe International de Contact du 20 février dernier.

Mais le Général limogé semble avoir choisi d'accélérer la fuite en avant. Dans son discours prononcé à Akjoujt, aujourd'hui, il s'en est pris, en plus de sa cible habituelle qui est le Président de la République, au Colonel Ely Ould Mohamed Vall, l'ancien chef de l'Etat durant la Transition.

Voici le texte de cette déclaration:

DECLARATION CONJOINTE

Le guide de la Jamahariya arabe libyenne, Mouammar kaddafi, président en exercice de l'Union Africaine, a effectué une visite en Mauritanie du 09 au 12 Mars 2009. En application du mandat qui lui avait été confié par le groupe de contact international sur la Mauritanie, il devait rechercher une solution consensuelle à la crise institutionnelle et politique qui prévaut dans le pays.

Dans ce cadre, des contacts préliminaires ont eu lieu récemment en Lybie et, à l’occasion de sa visite, il a tenu une première réunion regroupant les trois parties impliquées dans la recherche de solution le 11 Mars 2009 dans les locaux du palais des congrès à Nouakchott.

Au terme de cette réunion, le Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) et le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), ont décidé de se concerter et d’engager une action visant à informer l'opinion nationale et internationale sur les conclusions qu’ils tirent de cette rencontre.

Les deux parties sont convenues de déclarer ce qui suit:

1°/ Que cette réunion du 11 Mars 2009 qui était censée fixer le cadre et les procédures de travail pour instaurer un climat de confiance indispensable à un dialogue fructueux n'a malheureusement abouti à aucun résultat. L'échec de cette réunion résulte d'une regrettable prise de position par la médiation en faveur des autorités en place au lieu de la recherche d’un consensus entre toutes les parties

2°/Que la Mauritanie traverse aujourd'hui une période dangereuse de son histoire du fait de la crise institutionnelle (inexistence d'un cadre constitutionnel issu de la volonté populaire et absence d’un consensus national), économique (effondrement des prix des produits d'exportation et baisse des quantités exportées dans un contexte de crise économique mondiale), sécuritaire (existence d’organisations terroristes, trafic d'armes, de drogue, immigration clandestine… etc.). De ce fait, les graves risques encourus par le pays nous interpellent sur l'urgence d’une sortie de crise consensuelle, loin de toute démarche unilatérale qui constitue, à coup sûr, une sérieuse menace à la paix sociale et à la stabilité.

3°/ Que toute recherche de sortie de crise doit impérativement s'inscrire dans le cadre des principes de la démocratie qui constitue un choix irréversible du peuple mauritanien. Il importe de rappeler ici que les communiqués de l'Union Africaine (Sommet des Chefs d’Etat, Conseil de Paix et de Sécurité) et les déclarations du groupe de contact international sur la Mauritanie, notamment celles du 21/11/08 et du 20/02/09 demeurent la base de toute recherche de solution consensuelle.

4°/ Le rassemblement des forces démocratiques et le front pour la défense de la démocratie, conscients de la nécessité absolue d'une solution négociée, réitèrent la disponibilité à la concertation dont ils n’ont cessé de faire preuve en constatant sans réagir les actes commis par la partie chargée de la supervision du dialogue: acceptation de l’accréditation d’un nouvel ambassadeur à Tripoli, visite officielle concomitante à la mission de médiation, déclarations publiques hostiles aux principes démocratiques, déclaration finale annonçant la clôture de la médiation.

5°) Le discours du médiateur appelant à accepter le fait accompli et l’agenda de la junte, discours suivi par une déclaration finale annonçant la clôture de la médiation nous amène à constater, tout en le regrettant, l’échec de cette rencontre.

6°) Les deux parties adressent un appel pressant à l’opinion nationale et à l’ensemble des acteurs politiques nationaux pour une prise de conscience de la nécessité de poursuivre leur lutte pour rejeter toute solution unilatérale et toute résignation devant le fait accompli et pour aboutir à une solution de sortie de crise consensuelle.

7°/ les deux parties lancent un appel aux partenaires internationaux de la Mauritanie et notamment aux membres du groupe international de contact sur la Mauritanie afin d’évaluer la médiation Libyenne pour redéfinir les voies et moyens appropriés qui permettront d’aboutir à une solution globale, consensuelle et durable de la crise que traverse le pays.



RFD / FNDD

Nouakchott le 14/03/2009


Dimanche 15 Mars 2009 - 14:37
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Kowri Soh le 15/03/2009 17:48
In the name of Allah Most Gracious Most Merciful
-------------------------------------------------------------------

C’est au moment ou les FLAM célèbre leur 26 eme Anniversaire que, le FNND et le RFD signent un rapprochement conjoint et affutent leurs armes contre la horde de chiens ethnofacistes (la HCE) --une kyrielle de forces sataniques. L'un des communiques' de FNDD lit:
___________________________________________________________
"Les dirigeants du FNDD vont à la rencontre du président déchu à Lemeden":

Les dirigeants du FNDD ont quitté Nouakchott, dimanche matin, à destination de Lemden (plus de 250 km à l’est de la capitale) pour rencontrer le président déchu, a appris ANI de sources proches du FNDDD.
Sans donner d’indications concernant l’objet de cette visite, ces mêmes sources n’excluent pas qu’elle pourrait s’inscrire dans le cadre de la coordination avec le RFD et l’attitude à adopter par cette coalition, par rapport aux derniers développements de la situation politique en Mauritanie.
Le FNDD et le RFD connaissent, depuis ces derniers jours un rapprochement, suite à leur déclaration commune annonçant l’échec de la médiation du guide libyen, accusant ce dernier de s’être rangé du côté des militaires au pouvoir.
______________________________________________________

Tout d’bord, il est évident que, si toutefois Ahmed Daddah n’était pas absorbe’ par le pouvoir absolu a tout prix, Ahmed Daddah n’aurait jamais reconnu la HCE, tout en «prenant acte» d’un coup d’Etat illégitime, ce qui est contraire aux principes de la démocratie.

Est-ce que si Ahmed Daddah (qui était suppose’ être le Chef de file de l’Opposition) n’avait pas été mu et absorbé par les odeurs du pain matinal et du méchoui juteux, le dictateur Kadhafi serait venu en Mauritanie pour uniquement saboter et semer le désordre [comme un gros Qird/singe gâte le champ du cultivateur quelque part dans le sud Trarza] ?

De toutes les façons, avec RFD ou sans RFD, le FNDD doit plutôt redoubler d’efforts et de vigilance. Mandate’ par l’UA, pour régler les problèmes a l’amiable en Mauritanie, le Dictateur Libyen a préféré être du cote’ des forces obscurantistes, et ainsi il leur a donne’ grain de confiance dans leur entêtement de quitter le palais Présidentiel qu’ils occupent illégalement.

Et la HCE va s'enteter d'avantage. Vu ce grain de confiance de la part des forces sataniques, désormais, le FNDD ne doit pas seulement privilegier le dialogue, mais également entrevoir la LUTTE ARMEE’ jusqu’aux dents, pour évincer les forces de l’OBCURANTISTES.

Le FNDD doit continuer sa lutte contre la HCE – une lute Juste et noble qu’ils ont entamee’ en 2008, de la meme manière que la lute JUSTE et noble que les Flam sont en train de lutter, depuis 1983 -- soit 25 ans de différence entre la lutte des Flam, comparée a la lutte embryonnaire du FNDD.

C'estce qui fait que, desormais, on peut affirmer sans se tromper que, le FNDD emboite le pas et s'inspire des Flam. Donc, s’il ya un conseil de donner au FNDD --- et plus particulièrement a ceux qui rédigent ses communiqués et sa literarure d'une maniere generale -- c’est de leur dire de bien faire attention a l’utilisation du language.

L’utilisation consciente ou inconsciente du language (par vos redacteurs) peut être à l’avantage des hordes des chiens ethnofacistes (la HCE).

Et voici quelques d'expressions mal choisis par les rédacteurs de FNDD que l'on rencontre frequement dans leurs communiques' de presse:
«Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le President «renverse’»
«Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le President «dechu »
«Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le Président «évincé »

"Les dirigeants du FNDD vont à la rencontre du président déchu à Lemeden." C' est bien le titre de leur communique' ci-dessus !!! ????

Non! Dans vos déclarations, vous devez simplement dire : «Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi ». Point. Car jusqu'à preuve du contraire, c’est lui toujours lui le Président de la Mauritanie, car il a été élu a 53%. A ce que la communauté internationale sache, aucun de la horde des chiens ethnofacistes (HCE) n’avait été élu 53% par le peuple mauritanien, en Avril 2007.

Donc dans vos communiques' de presse, s’il y a plutot un «renverse’», un « déchu», un « dégomme’» un «renvoyé», un «déculotté» (non pas seulement par la Mauritanie, mais par la communauté internationale), c’est bien Criminal Ahmed Abdoul Aziz Ould Moufsid.

Et pour preuve concrète: AUCUN pays au monde n’a reconnu la HCE, comme étant gouvernement légal, légitime, et représentatif du le peuple Mauritanie aux yeux du monde. N’est-ce pas ?

Salam !

Kowri Soh
Baltimore, USA.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543