Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Des ONG dénoncent la persistance de l'esclavage en Mauritanie


Des ONG dénoncent la persistance de l'esclavage en Mauritanie
Les pratiques esclavagistes persistent en Mauritanie, en dépit de l'adoption, en août 2007, d'une loi criminalisant le phénomène, selon un document de l'Association des femmes chefs de familles et SOS Esclaves, parvenu lundi à la PANA à Nouakchott.

Les deux ONG mauritaniennes, qui bénéficient du soutien de la Commission nationale des droits de l'Homme, indiquent avoir relevé et dénoncé auprès des autorités administratives et judiciaires, depuis cette date, quelque 43 cas de pratiques esclavagistes avérés, "mais qu'aucune sanction n'a été prise à l'encontre des auteurs de ce crime contre l'humanité, qui bénéficient d'une impunité totale".

Elles dénoncent "une connivence" des pouvoirs publics et judiciaires avec des segments tribaux et claniques esclavagistes qui se traduit par la poursuite de la pratique d'une manière massive et sous plusieurs formes: esclavage domestique, esclavage agricole, esclavage sexuel.

Les deux ONG invitent les autorités ainsi que toutes les forces démocratiques attachées à la paix, à l'égalité et à la justice à travers le monde, à concourir au triomphe de leur combat.

L'élimination définitive de la survivance des pratiques esclavagistes figure au rang des priorités du nouveau gouvernement mauritanien dont la déclaration de politique générale a été approuvée par le Parlement en septembre dernier.


______________
Source: PANA
(M) avomm
Lundi 3 Novembre 2008 - 20:29
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543