Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Gouvernement de Ould Waghef : Les Wolofs frustrés


Gouvernement de Ould Waghef : Les Wolofs frustrés
Le Président de la république, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi et le Premier ministre en composant le gouvernement ont effectivement tenu compte du critère tribo-ethnique. En effet toutes les composantes reconnues dans la constitution de la république (mieux 6 ministres et plusieurs conseillers d’une tribu), ont été représentées, sauf le Wolof. Ce manque de considération pour l’une des communautés les plus stables, les plus honnêtes, est pour bons nombres d’observateurs une atteinte à la démocratie et au droits des minorités. Le droit de profiter de mesures positives prises par l'état pour promouvoir l'harmonie ethnique et les droits des minorités raciales (On parle toujours du droit de la minorité et jamais du droit de la majorité).En effet le gouvernement se doit d’assurer le développement et la protection adéquats de toutes les composantes reconnues dans notre constitution. Cela comprend, entre autres, l' « affirmative action » (des mesures de promotion et d'embauche antidiscriminatoires). L’Etats doit aussi promouvoir l'entente interethnique par le système de gouvernance et le degré d’implication des communautés.
La communauté wolof qui n’a jamais été impliqué de prés ou de loin à une quelconques mauvaises gouvernances a tout le temps contribué à l’édification d’un Etat mauritanien juste et moderne.Pour simple rappel, Massamba Asta Fall, Mohamed Fall furent cadi de Rosso, Alioune Diop et Moctar Gaye, députés du temps du Parti du Peuple Mauritanien (PPM), Papa Daouda Fall, Thiam Samba (ex Directeur de la SNDE et actuel représentant résident du FMI), pour ne citer que ceux-ci.Bâ Madine (seul ministre wolof du gouvernement sortant) vient d’abattre un travail positivement apprécié au Ministère de l’Artisanat et du Tourisme, Fassa Yerim actuel maire de Rosso a été félicité par le président de la république pour ses nombreuses réalisations et ses projets en cours.

Aujourd’hui que le pays connaît un tournant décisif et historique, marqué par un discours unificateur et par une conjoncture nationale et internationale extrêmement difficile, l’Etat doit prendre en compte toutes les aspirations de toutes composantes constitutionnelles de notre nation.

Le Premier Ministre semble oublier que l’on ne peut pas construire un Etat démocratique en multipliant les frustrations. La communauté wolof, consciente et disciplinée n’a jamais manifesté son mécontentement devant une quelconque autorité et a toujours fait preuve d’humilité en toute circonstance.

Aujourd’hui, cette communauté est frustrée et tient à le ce que le gouvernement et le peuple le sachent.

La composante wolof regorge de hauts cadres capables de manager mieux que quiconque et se doit d’être respecté et considérée au sein des groupements politiques ou en dehors.

La communauté n’est représentée ni par Massamba, ni par Mademba (Jean & Paul), elle sait se représenter par elle-même.

Je veux lancer un appel au Président de la République et au Premier Ministre pour leur dire que c’est en impliquant dynamiquement toutes les composantes, que nous pourrions surmonter toutes les difficultés, toutes les frustrations pour laisser la place à un grand rêve d’unité et à un grand rêve de développement.

Je veux leur dire que le temps est venu de bâtir ensemble une Mauritanie qui sera un exemple de cohabitation en Afrique et dans le monde.

Écrit par Administrator
Source: lauthentique
(M)
Mardi 13 Mai 2008 - 13:46
Mardi 13 Mai 2008 - 18:54
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589