Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

L’Espagne va-t-elle imposer un visa de transit pour les citoyens Mauritaniens, ainsi que pour tous les ressortissants des pays d’Afrique subsaharienne ?


Une annonce du gouvernement espagnol, parue dans les quotidiens « 20minutos.es » et « el periodico » ce vendredi, a suscité une vive réaction du Syndicat de la Police Unifiée (SUP). Selon cette annonce, entre lundi et mardi de cette semaine, 72 ressortissants mauritaniens sont arrivés en Espagne, une nationalité jusqu’ici peu représentée dans les flux migratoires du pays

La Mauritanie est devenue, depuis quelques années, un point de transit majeur pour les migrants africains, notamment à partir de la ville de Nouadhibou sur la côte atlantique, à quelques kilomètres du fameux Cap blanc, point de rencontre entre la mer et le désert ; et réserve des derniers phoques-moine d’Afrique

Ces Mauritaniens ont emprunté la route chaude reliant Casablanca à Madrid, à bord d’un vol de la compagnie Royal Air Maroc. Il est intéressant de noter que cette même compagnie aérienne était jusqu’à présent utilisée par les demandeurs d’asile de nationalités kenyane, sénégalaise et marocaine. Cette nouvelle tendance soulève des questions sur les politiques migratoires et les accords de transit entre les différents pays

Ce changement soudain dans les flux migratoires est attribué au fait que le gouvernement espagnol n’exige pas de visa de transit pour les citoyens mauritaniens qui changent d’avion sur le territoire espagnol. Dans la plupart des cas, ces individus étaient en transit vers le Salvador, ce qui soulève des interrogations sur les véritables motivations de leur voyage et sur la nécessité de renforcer les contrôles aux frontières

Face à cette situation, le SUP a exprimé ses préoccupations et a appelé le ministère de l’Intérieur à prendre des mesures immédiates. Dans une déclaration faite ce mercredi, le syndicat a demandé au gouvernement d’imposer des visas de transit pour les citoyens de Mauritanie, ainsi que pour tous les ressortissants des pays d’Afrique subsaharienne qui ne sont pas encore soumis à cette exigence

Cette demande vise à renforcer les contrôles aux frontières et à garantir la sécurité nationale, tout en empêchant l’utilisation de l’Espagne comme point de transit pour des destinations potentiellement non déclarées. Le SUP souligne l’importance de mettre en place des politiques migratoires cohérentes et efficaces, en collaboration avec les autorités internationales et les organisations compétentes

Il est à noter que l’Espagne et la Mauritanie ont signé récemment un accord de sécurité visant principalement à renforcer la coopération pour lutter contre la migration irrégulière. Cet accord permettra à la Mauritanie d’obtenir une assistance logistique et technique dans le domaine de la sécurité, et de renforcer la coopération dans le domaine de la formation et de l’échange d’expertise en matière de sécurité, de manière à soutenir les efforts du pays pour lutter contre la migration irrégulière, la contrebande et autres types de criminalité organisée.

Source : Le Quotidien de Nouakchott
Samedi 3 Février 2024 - 21:41
Samedi 3 Février 2024 - 21:44
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 584