Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

LE NIGER FACE AU SIDA: ATOUTS ET FAIBLESSES DE LA STRATÉGIE NATIONALE CONTRE LA PANDÉMIE par Seidik Abba


Aux carrefours des Sciences de l’information, de la Sociologie et des Sciences politiques, ce livre donne une photographie exacte de la pandémie du VIH/Sida au Niger, pays sahélien d’Afrique de l’Ouest, déjà confronté, par ailleurs, à de nombreux défis de développement. A partir d’enquêtes de terrain, d’entretiens et d’observations l’auteur rend compte, dans une écriture claire et accessible, des rapports au Sida de différents acteurs nigériens de la vie sociale : politiques, associations de la Société civile, médias, experts et malades.

Il en arrive ainsi à examiner les forces et les faiblesses de la stratégie nigérienne de lutte contre la pandémie, soulignant, entre autres, l’existence d’une réelle volonté politique et des moyens financiers conséquents pour y faire face. L’ouvrage aborde également les insuffisances de cette stratégie en s’attardant sur la faiblesse de la couverture sanitaire nationale et l’absence des ressources humaines en qualité et en quantité. Il s’y ajoute la représentation négative de la maladie dans un contexte socioculturel où elle reste fortement entourée de « tabous ». Après avoir procédé à cet état des lieux de la maladie et de la mobilisation pour la contenir, l’ouvrage suggère modestement quelques pistes susceptibles d’enrichir la stratégie nigérienne de lutte contre le VIH/Sida. Il plaide pour l’émergence de nouveaux acteurs à travers l’implication des chefs traditionnels, des syndicalistes, des sportifs et des artistes dans les actions de prévention.

Au total, l’auteur établit que si la séroprévalence au Niger est moins élevée que dans d’autres pays de la sous-région ouestafricaine, il n’en demeure pas moins que le Sida progresse fortement dans le pays, endeuillant des familles et laissant des veuves et des orphelins sans ressource.

Journaliste, spécialisé dans les questions sociales et de développement, Seidik Abba est depuis 2001 adjoint au chef du Bureau pour l’Europe et correspondant à Paris de l’Agence panafricaine d’information (PANAPRESS). Il a notamment été envoyé spécial de PANAPRESS pour des événements internationaux organisés au Japon, en Egypte, en Chine, en République dominicaine, au Mali, au Maroc, en Turquie et au Mexique. Titulaire d’un doctorat en Sciences de l’information et de la communication, Seidik Abba est également collaborateur régulier de France 24, de BFM radio, de Afrique-Presse (TV5/RFI). Il est par ailleurs chercheur associé au Laboratoire des Sciences de la communication (LSC) de l’Université de Valenciennes, dans le Nord de la France.



Lundi 14 Juillet 2008 - 00:39
Lundi 14 Juillet 2008 - 01:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591