Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Mauritanie demande la "poursuite des discussions" avec l'Union européenne

(Le général cherche et cherche des arguments)


La Mauritanie demande la "poursuite des discussions" avec l'Union européenne
Le gouvernement mauritanien issu du putsch du 6 août a demandé dans un courrier "la poursuite des discussions avec l'Union européenne" qui lui donnait jusqu'à ce jeudi pour rétablir l'"ordre constitutionnel" sous peine de sanctions, selon des sources proches du dossier.

Le gouvernement mis en place en août par les militaires a adressé une lettre au secrétaire d'Etat français chargée de la coopération, Alain Joyandet, dont le pays assure la présidence en exercice de l'UE.

Il demande "la poursuite des discussions avec l'UE" dans l'esprit de l'article 96 des accords de Cotonou "qui prévoient 120 jours" de consultations pour aboutir à une solution de consensus, affirment les mêmes sources.

Ce courrier fait valoir que la junte a "libéré" le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé le 6 août.

Après avoir été détenu dans une villa à Nouakchott, il a été transféré la semaine dernière dans son village natal où il reste placé en résidence surveillée, avec la possibilité pour lui de "rencontrer qui il veut, quand il veut", selon ce texte.

La lettre évoque également la "préparation très avancée des états généraux de la démocratie", journées de concertations censées réunir la classe politique et la société civile, pour aller vers la tenue d'une élection présidentielle. Ces "états généraux", initialement prévus fin septembre, ont été repoussés depuis et les anti-putsch refusent catégoriquement d'y participer.

La junte mène actuellement une vaste campagne d'explications à Nouakchott en direction des populations, organisant des meetings très fréquentés, dans le but de "faire comprendre les enjeux véritables du changement du 6 août".

Les ambassadeurs de l'UE en Mauritanie (Allemagne, Espagne, France et UE) ont achevé mercredi une série de contacts avec les différents protagonistes de la crise et doivent en rendre compte à leurs gouvernements, a-t-on appris de source diplomatique française.

Mercredi soir, le président du groupe des parlementaires opposés au coup d'Etat, Moustapha Ould Bedredine, a appelé l'UE a "observer la plus grande fermeté face aux putschistes".

AFP / 20 novembre 2008
Jeudi 20 Novembre 2008 - 16:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par DIALLO le 20/11/2008 17:46
Badredine n'est pas un bon exemple pour nous mauritaniens, nous n'oublierons jamais les évenements 89 qui ont été créé par TAYA et les nasséristes, Il faut appeler un chat , un chat ne nous voilons pas la face. NOUS VOULONS D ABORD NOTRE LIBERTE merci de vous souvenir que nous existons Mr BADREDINE, peut-être que vous avez des remords aujourd'hui , j'espère aussi que vous dormez tranquille en ignorant la cause noire sur vos discours.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555