Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Stand des FLAM à la fête de l'huma : une affluence record.La Mauritanie des racistes et des putschistes dénoncée


Le Stand des FLAM à la fête de l'huma : une affluence record.La Mauritanie des racistes et des putschistes dénoncée
Des milliers de visiteurs dont plusieurs journalistes accrédités sont venus s'enquérir de la situation politique de la Mauritanie ce week end à la fête de l'Huma. Membres et responsables du parti communiste français, leurs invités des partis et organisations politiques et de la diaspora africains et d'autres officiels se sont arrêtés au Stand des FLAM pour avoir de nouvelles de la Mauritanie.
C'est sous un grand marabout au dessus duquel était accroché un grand drapeau aux couleurs des Forces de libération africaines de Mauritanie que les militantes et militants de la section FLAM-Europe de l'Ouest avait leur quartier.
Autour des spécialités culinaires de la Mauritanie (Thé à la menthe, follere, gingembre, riz au poisson, yassa, beignets farcis), on pouvait voir cà et là des visiteurs attablés épancher leur curiosité.

Aussi, ont été aperçus chez les FLAM, le responsable Afrique du PCF, Survie, l'Association des Haratines Mauritaniens en exil, Plateforme panafricaine, le parti communiste sud africain, l'Afaspa, le PIT de Dansokho, le parti communiste comorien, les organisations et partis politiques tchadiens invités, et d'autres organisations, tous venus rendre hommage et présenter leurs félicitations aux FLAM pour leur 12° participation à cette grande fête.

S'étant invité dans la plupart des forums, on pouvait apercevoir et entendre partout parler des FLAM et de la Mauritanie, au Forum du Village du Monde par exemple, aux stands de Survie, de France Inter avec Tiken Jah Fakoly, à qui d'ailleurs, le journaliste demandait ce qu'il pensait de "l'esclavage et du combat des FLAM contre le racisme en Mauritanie ! ". Le reggae man a salué le combat des FLAM, fustigé le racisme et l'esclavage et a déploré les coups d'état militaires en Afrique.

Par ailleurs, la plupart des radios qui avaient délocalisés leur studio à la fête de l'huma avaient invité le service communication des FLAM-Europe de l'Ouest. Ainsi, on a pu entendre le secrétaire à la comunication le samedi et dimanche sur les ondes de Média d'Afrique où il était le principal invité avec l'Ambassadeur de la République Bolivarienne de Venezuela, Monsieur Jesus Arnaldo Perez.
Le responsable de la communication de la section était revenu sur les causes profondes du coup d'état qui a renversé Sidi Ould cheikh Abdellahi, à savoir l'implication des putschistes dans les crimes raciste et de génocide perpétré en Mauritanie et l'exigence de vérité que les populations victimes faisaient peser sur le pouvoir démocratique élu. Ces militaires disaient les FLAM à la fête de l'huma, en commettant ce forfait chercheraient à échapper à leurs crimes. Mais l'impunité ne passera pas, ont ils rappelé.
Des milliers de copies de la déclaration des FLAM condamnant les putschistes ont été distribuées. Le Manifeste du négro-mauritanien opprimé a été épuisé des la première matinée.
La participation des FLAM à cette fête de l'huma a été une très grande réussite.

La lutte continue!

Le secrétariat à la Presse et à Communication.
FLAM Europe de l'Ouest
Mercredi 17 Septembre 2008 - 19:19
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543