Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Le chasseur des négro-mauritaniens retrouve un job


En Mauritanie actuellement, les segments forts du régime se livrent une bataille à tirs de barrages qui peut menacer pour de bon la petite paranthèse démocratique. D'un côté, le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, qui a été fait "roi" par les militaires, et qui aujourd'hui, imbu d'une légitimité populaire, fait face à la fronde du duo Ould Abdel Aziz-Ould Ghazouani, qui ont été promus généraux par le même Sidi créeant ainsi un grand tollé dans la hiérarchie militaire.

L'issue de la bataille ne m'intéresse pas, car, je pense, comme l'a si bient écrit, le Professeur Ely Moustapha dans son blog "haut et fort", qu'il s'agit d'une "pseudo-crise" entre des gens condamnés à s'entendre pour rester au pouvoir car leur destin, sur ce thème précis, est lié. Ou bien ils restent ensemble, ou bien ils partent ensemble Ce qui a attiré mon attention, c'est plutôt l'entrée en scène, au nom des "frondeurs", de l'ancien commissaire à la sécurité alimentaire, Abeïdallahi Ould Ahmed Damou, comme porte-parole de leur "plate-forme revendicative pour le partenariat du pouvoir". Ces gens-là mettent au devant ainsi une véritable tête d'affiche de la mauvaise gestion, de la sur-facturation et des consultations brumeuses. Je publierais, pour édifier la collectivité nationale, toutes ses sur-facturations au CSA avec son voisin du Ksar le commerçant Barikallah et avec d'autres et le pillage à ciel ouvert qu'il a fait des donations généreuses des partenaires et amis de la Mauritanie. Ce même escroc a déjà fait la même chose à la MAURIPOST où il était directeur administratif et financier. Il a pillé les fonds de cette institution le 08 juin 2003 prétextant de la mise à sac du siège par les mutins. Et le directeur général de la MAURIPOST de l'époque, aujourd'hui député à l'Assemblée nationale, Soumaré Oumar, s'est trouvé incapable devant la "protection de la DGSN" de le renvoyer, Ould Ahmed Damou se vantant d'avoir une "mission salvatrice pour la nation: dénégriser la Poste mauritanienne qui est pleine à craquer des négro-mauritaniens".

C'est quand même scandaleux qu'une tête d'affiche de la mauvaise gestion se permette d'intervenir dans le débat politique parce que, honnêtement, les roumouz el vessad c'est bien lui, ce sont aussi ceux de la transition qui ont facturé les meubles de leur résidence personnelle pour plus de 900 millions d'Ouguiya sur le compte du trésor de la République, ce sont eux qui prenaient les décaissements du Ministère de la Santé, ce sont eux qui prenaient des commissions de 7 millions de dollars américains de Sudatel, ce sont eux aussi qui puisaient, en toute impunité des fonds de la Somelec...Même si je ne suis pas avec Sidi, lui au moins c'est un honnête homme et un patriote. Aujourd'hui, on veut bien le diasboliser parce qu'il a criminalisé l'esclavage et essaie de mettre fin à la déportation des dizaines de milliers de mauritaniens. Reste la question du passif humanaitaire.Dans cette grande oeuvre de réconciliation nationale, le Président de la République a le soutien de la communauté nationale entière. Le reste: les chiens aboient, la caravane passe.

Bah Ould Rabah
Militant des Droits de l'Homme


__________
(M) avomm
Samedi 28 Juin 2008 - 22:29
Samedi 28 Juin 2008 - 22:39
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591