Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Les professeurs du secondaire poursuivent leur grève en Mauritanie


Les professeurs du secondaire poursuivent leur grève en Mauritanie
Le taux de succès de la grève des professeurs de l’enseignement secondaire en Mauritanie s’est accru au cours des derniers jours, affirme le Syndicat national des professeurs de l’enseignement secondaire (SIPES) alors que le Rassemblement des forces démocratiques (RFD, principal parti de l’opposition, dirigé par Ahmed Ould Daddah), redoute une année blanche.

Le taux de suivi de la grève a atteint 88% sur toute l’étendue du territoire national, avec des taux élevés dans toutes les wilayas (régions), a précisé le SIPES dans une conférence de presse, mercredi à Nouakchott.

Selon le syndicat, l’arrêt de travail a été suivi entre 70% et 90% dans les 13 régions du pays à l’exception de deux : l’Assaba (est, 44%) et le Gorgol (Fleuve Sénégal, 17%).

« Le ministère de l’éducation a mobilisé de nombreux ministres, notabilités et parlementaires pour amener les professeurs à laisser tomber leur droit légitime à la grève et à l’obtention de leurs droits », a également dénoncé le SIPES dans un communiqué distribué en marge de la conférence de presse.

Par ailleurs, le RFD a exprimé sa crainte que le maintien de la grève conduise à une année blanche, quelques jours avant la fin de l’année scolaire.

Il a exhorté, dans un communiqué, les autorités concernées à prendre des mesures immédiates pour trouver un accord garantissant les droits des grévistes et évitant une année blanche aux conséquences néfastes.

Le RFD a exprimé son appui aux « doléances légitimes » des professeurs de l’enseignement secondaire et a salué la « civilité de leur comportement » tout en dénonçant « l’intransigeance et l’insouciance avec lesquelles le gouvernement a traité cette grève ».

Il a critiqué la situation « déplorable dans laquelle se trouve notre système éducatif, marquée par la faiblesse des niveaux, la mauvaise gestion et l’absence de vision claire pour définir les priorités ».

Le SIPES, qui avait commencé sa grève le 29 mai, exige que le ministère de l’Education effectue une révision réelle des cycles de l’enseignement et s’engage à introduire une amélioration matérielle significative au titre du budget 2009.

Le salaire moyen d’un professeur de l’enseignement secondaire en Mauritanie tourne autour de 80.000 ouguiyas (160.000 F CFA).
____________
Source: APA
(M) avomm


Mercredi 4 Juin 2008 - 22:30
Mercredi 4 Juin 2008 - 22:37
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591