Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Les putschistes continuent leurs nominations nulles et non avenues


Les putschistes continuent leurs nominations nulles et non avenues
Malgré la croissante contestation intérieure, première de son genre, et la formidable levée de bouclier extérieure, les Généraux limogés persistent à distribuer des nominations factices parce que nulles et non avenues, en récompense aux personnalités civiles qui leur avaient porté secours.

Ainsi, les putschistes ont-il démis de ses fonctions l'Inspecteur Général d'Etat, Monsieur Mohamed Abbe Ould Eljeylany pour lui substituer Sidi Ould Ahmed Deya. Le limogeage de l'Inspecteur Général intervient au milieu d'informations reprises par les journaux et évoquant une possible implication du banquier et entrepreneur Ould Bouammatou dans une sombre affaire ayant coûté au trésor public des milliards d'Ouguyas.

La nomination de Ould Ahmed Deya intervient dans le cadre d'une vaste politique de fidélisation et de rétribution des soutiens plus visibles au Coup d'Etat des Généraux limogés. Elle illustre de la belle manière les intentions des militaires en termes de "réforme".

En effet au moment où un début de moralisation des nominations avait été amorcé par le gouvernement légitime avant le coup d'Etat, les militaires putschistes sont partis nous exhumer une vielle connaissance des chroniqueurs des affaires de corruption. Ould Ahmed Deya est connu pour l'affaire de "Sebkhat ould Ahmed Deya" ou "sebkhat oulad nasser" en plus de la banqueroute vers laquelle il avait poussé le Crédit Agricole connu sous le nom d'IBD.Il avait aussi été accusé, officiellement, dans les années 90, de plusieurs malversations dont la plus emblématique relevait de l'escroquerie au fisc. Ould Ahmed Deya avait occupé des fonctions de ministre des finances et s'était porté candidat, sur la liste du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) président par Ahmed Ould daddah, pour la mairie de Nouakchott, pour ce retirer plus tard et rejoindre les rangs du pouvoir de Ould Taya.

Sidi Ould Ahmed Deya émarge aujourd'hui dans ce qui est connu sous le nom de " Courant du Changement" sous la houlette de personnalités controversées dont un ministre dans au gouvernement illégitime, Mohamed Lemine Ould Ebih et le journaliste Cheikhna Ould Nenni.

source:for-mauritania.org
Mercredi 24 Septembre 2008 - 19:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543