Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : des médecins au chômage, un paradoxe de gouvernance de Ould Ghazouani


Depuis plus de quatre mois des médecins généralistes au chômage sont mobilisés pour leur recrutement. Le dialogue sourd avec le gouvernement est loin de se terminer malgré les promesses de la nouvelle ministre de Santé Cette mal gouvernance de Ould Ghazouani depuis 2019 est considérée par les observateurs comme un paradoxe incompréhensible de gouvernance dans un pays qui manque cruellement de blouses blanches.

L’évidence selon laquelle le président mauritanien n’entend pas grossir le rang des fonctionnaires qui ont obtenu récemment une augmentation de salaires pour suivre les instructions du FMI et de la Banque mondiale qui déploient des efforts financiers pour permettre à la Mauritanie d’éponger sa dette publique.

Ce sont les 720 diplômés du secteur de la santé dont des médecins généralistes au chômage au moins depuis plus d’une année qui font les frais d’un ajustement structurel. Un paradoxe de gouvernance dans un pays où des médecins spécialistes, des infirmiers et des sage-femmes sont à la recherche de travail.

Le ministère de la santé n’a pas tiré des leçons de la pandémie provoquée par le covid-19 dont la variante Omicron est toujours là. Le secteur de la santé est un des secteurs les plus mal gérés et le moins doté d’hôpitaux avec un plateau médical complet.

Un secteur où la santé publique est toujours en danger à cause de la prolifération de déchets à ciel ouvert et la saisie chaque année de tonnes de médicaments périmés ou illicites. Si en plus le ministère de tutelle se détourne d’une partie de son personnel le plus compétent alors même l’assurance maladie des plus démunis ne sert à rien.



Cherif Kane

Source : Kassataya
Vendredi 17 Novembre 2023 - 17:01
Vendredi 17 Novembre 2023 - 17:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7