Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : la grogne des enseignants, un malaise qui inquiète les observateurs


Les enseignants mauritaniens sont en colère depuis 2019 pour réclamer de meilleures conditions de travail et de vie. La grève générale cette semaine de 9 jours s’ajoute aux nombreuses manifestations ces dernières années pour une augmentation de leurs salaires.


Le malaise au sein l’enseignement secondaire ne date pas d’aujourd’hui. La revendication principale porte sur le salaire à peine pour subvenir aux besoins de la famille. Avec 9600 ouguiyas brut et 7300 ouguiyas de primes, un professeur de lycée est très mal payé. Face à cette situation qui perdure, des enseignants en masse quittent le pays pour d’autres cieux ou changent de métier ou se bousculent dans les écoles privées pour arrondir les fins de mois difficiles. Ces mauvaises conditions contrastent avec un budget de l’éducation 2024 qui avoisine plus de 8 milliards d’ouguiyas.

Cette grogne des enseignants est un pied de nez au ministre de l’Education nationale préoccupé par les conséquences des absences plutôt qu’aux causes. L’absence de dialogue du ministère de l’Education nationale avec les grévistes risque de paralyser au moins 9 jours dans tout le pays.


Cherif Kane

Source : Kassataya
Mardi 12 Décembre 2023 - 17:04
Mardi 12 Décembre 2023 - 17:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5