Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : la visite à Kigali de Ould Ghazouali, un double visage qui fait polémique

Mauritanie : la visite à Kigali de Ould Ghazouali, un double visage qui fait polémique


La participation du président mauritanien cette fin de semaine à la commémoration du génocide des Tutsis à Kigali suscite des polémiques au sein des observateurs. Certains pointent du doigt la solidarité africaine et une diplomatie qui cacherait le premier génocide des noirs impuni après plus de trois décennies de crime contre les 28 soldats négro-africains en 1991 à la base militaire d’Inal rétorquent les autres.


Incontestablement en tant que président de l’UA, la présence du président Ould Ghazouani à la commémoration du génocide des Tutsis à Kigali revêt une importance particulière. C’est un engagement de l’organisation panafricaine à œuvrer pour la paix dans le continent et pour que ce genre de tragédie ne recommence plus. C’est une visite qui traduit la solidarité africaine.

Mais Ould Ghazouani est également le président d’un pays dont l’un de ses dirigeants l’ancien président Ould Taya toujours en exil à Qatar est un génocidaire qui a initié une loi d’amnistie à tous les militaires soupçonnés de crimes contre la communauté négro-africaine de 1986 à 1991 avec un pic de massacres, l’assassinat de 28 soldats négro-africains en 1991 à la base militaire d’Inal. L’un des présumés tortionnaires est aujourd’hui le président de l’Assemblée nationale le général retraité Ould Menguet. Cette deuxième face du chef de l’Etat veut dire comme le vieil adage que le chameau ne voit pas sa bosse.

C’est un regard qui est partagé par les veufs et orphelins qui attendent toujours les corps des victimes pour des sépultures dignes et également toutes les familles des victimes civiles des déportations de 1989 au Sénégal et au Mali et les différentes organisations nationales et de la diaspora des victimes du passif humanitaire. Cette implication des militaires à ce premier génocide est une violation grave des droits de l’homme, responsable de la mauvaise cohabitation entre les différentes composantes nationales et constitue un frein à la réconciliation nationale.


Source : Kassataya

Lundi 8 Avril 2024 - 16:14
Lundi 8 Avril 2024 - 16:22
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7