Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: le président déchu prêt pour une solution "convenable"


Mauritanie: le président déchu prêt pour une solution "convenable"
NOUAKCHOTT (AFP) — Le président mauritanien destitué par un putsch le 6 août, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, va faciliter une solution "constitutionnelle convenable" à la crise qui secoue la Mauritanie, selon un communiqué publié lundi, après sa visite à Tripoli pendant le week-end.

"Le président continuera à déployer tous les efforts en son pouvoir afin de faciliter une solution constitutionnelle convenable qui mette définitivement fin aux coups d'Etat militaires et permette la reprise du processus de démocratisation" dans le pays, affirme le communiqué signé de Ahmed Ould Samba, porte-parole de M. Ould Cheikh Abdallahi.

M. Ould Cheikh Abdallahi, rentré dimanche de Tripoli où il a rencontré le président en exercice de l'Union africaine (UA), le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, place cette solution dans le cadre d'un "large consensus national appuyé par les partenaires régionaux et internationaux de la Mauritanie".

Il ne précise pas les termes de la solution qu'il peut accepter dans le cadre de la médiation libyenne, pour une solution en Mauritanie après le putsch du 6 août 2008.

Arrivé vendredi à Tripoli, M. Ould Cheikh Abdallahi a discuté avec le dirigeant libyen des "soubassements de la crise et les perspectives de solution dans un esprit d'ouverture et un souci partagé de préserver les intérêts suprêmes de la Mauritanie".

Il avait préconisé fin janvier une sortie de crise basée sur le départ de l'armée du pouvoir, suivie de son retour à la présidence et d'un dialogue politique qui conduirait éventuellement à des élections anticipées.

M. Kadhafi est attendu lundi à Nouakchott pour diriger mardi une prière à l'occasion de la fête du Mouloud (naissance du prophète de l'Islam), en présence de plus de 2.000 invités attendus de tous les continents.

Il doit prononcer mardi un discours devant le parlement mauritanien et tentera de réunir toutes les forces politiques autour d'une table de négociations pour trouver une sortie de crise consensuelle et "conforme aux intérêts de la Mauritanie", selon des sources officielles.

Source: AFP
Lundi 9 Mars 2009 - 17:05
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Kowri Soh le 11/03/2009 02:40
FNDD: Sidioca doit éviter de se faire rouler dans la farine de ghemha !
___________________________________________________

To FNDD :

Le FNDD doit faire attention !!!! Ils doivent être vigilants, car pour un rien SIDIOCA risque de se faire rouler dans la farine du ghemha, par le petit brigadier beydane de connivance avec Mamadou Kadhafi, le plus grand «flipflopeur» qui puisse exister.

Jusqu’ici SIDIOCA a tenu bon, car il est supporte’ par la communauté internationale dont les 5 doigts sont encore profondément plantes’ dans le « behind » du petit brigadier beydane.

Par conséquent, SIDIOCA ne doit rien céder et ne doit rien accepter sauf que, le petit brigadier beydane renonce au Coup d’Etat illégitime et se rende a au commissariat de police le plus proche pour se faire conduire au Tribunal.

Kowri Soh
Baltimore, USA.

CC: Flamnet

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543