Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Un millier de militants réclament la libération de Jean-Pierre Bemba


Un millier de militants réclament la libération de Jean-Pierre Bemba
Un millier de militants du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba ont manifesté mardi à Kinshasa pour exiger la libération de l'ex-vice-président de la République démocratique du Congo (RDC).

Les manifestants, encadrés par un imposant dispositif policier, ont marché du siège de la fédération du MLC de Kinshasa jusqu'au Parlement, distant de quelques centaines de mètres, scandant: "Libérez Bemba!".

Jean-Pierre Bemba a été arrêté samedi à Bruxelles sur mandat de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, dont des viols et actes de tortures, commis par ses hommes en Centrafrique en 2002 et 2003.

Brandissant des drapeaux du MLC, vêtus pour certains de T-Shirts à l'effigie de Jean-Pierre Bemba, les jeunes manifestants ont dénoncé la politisation de la CPI, qu'ils accusent de faire le jeu du pouvoir en privant la RDC d'un chef d'opposition.

"Le Congo a besoin de Bemba. Il est président d'un grand parti. Si la CPI estime qu'il a des explications à fournir concernant les faits qui se sont produits en Centrafrique, elle n'a qu'à lui envoyer une invitation. Il s'y présentera", a déclaré à la presse François Muamba, secrétaire général du MLC, qui se tenait en tête de la marche.

Des cadres du MLC ont été reçus par les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, auxquels ils ont demandé d'"user de tous les pouvoirs en leur possession" pour obtenir la libération du sénateur Bemba, originaire de la province de l'Equateur (nord-ouest).

La manifestation s'est dispersée dans le calme en début d'après-midi.

Le MLC a appelé ses partisans à rester mobilisés en prévision notamment d'une grande marche envisagée samedi à travers Kinshasa.

A Gemena, une des villes de l'Equateur, plusieurs centaines de militants du MLC sont descendus dans la rue mardi pour exiger la libération "sans condition" de leur leader et dénoncer une "main invisible du pouvoir de Kinshasa".

Toutes les activités - écoles, marché, boutiques - ont été paralysées dans cette bourgade d'environ 50.000 habitants.


AFP VIA JAI
Mercredi 28 Mai 2008 - 11:13
Mercredi 28 Mai 2008 - 11:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591