Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

2009 Passif humanitaire:Le général repart du bon pied

AVOMM : " Nous n'avons jamais dit que le Général Aziz était d'accord pour une commission d'enquête, le journaliste Camara entend des voix ...."


2009 Passif humanitaire:Le général repart du bon pied

Certains ont dû se regarder dans les yeux quand le général Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé sa volonté de mettre à plat le passif humanitaire. Comment peut-on résoudre un problème du passif humanitaire, en ignorant les victimes et ayants droits des exactions commises dans les années 89-91? Il y a anguille sous roche se sont dit bon nombre, Ould Abdel Aziz n’est pas sincère ?

Et pourtant il l’est, à en croire des responsables affiliés à l’Avomm, Association d’aide aux veuves et orphelins des militaires de Mauritanie : «nous avons rencontré le général Mohamed Ould Abdel Aziz mardi et vendredi, il affiché une volonté sincère en ce qui concerne le règlement définitif», a lâché en substance Sarr Ousmane, au cours d’une conférence de presse, organisée, hier, à l’hôtel Atlantic Ezza.
Non seulement le général est sincère mais voilà qu’il répond à un vœu capital pour les organisations des victimes : « nous lui avons dit qu’il faut mettre en place une commission d’enquête dont l’objectif sera de faire la lumière sur ce qui s’est passé à Inal, Jreida…, il est d’accord sur ce point», renchérit en substance Abdel Aziz Soumaré, autre membre de l’Association d’aide aux victimes et enfants.
En clair Mohamed Ould Abdel Aziz serait pour une solution qui prendra en compte toutes les associations de victimes et ayants droits mieux encore il souscrirait pour la mise en place d’une commission d’enquête à laquelle seront associées les associations de victimes et autres organisations des droits humains.
Mais si le général est sincère en ce qui concerne le règlement définitif du passif humanitaire il reste qu’il n’a pas évoqué un plan précis pour surmonter le problème, ont laissé entendre les responsables de l’Avomm avec qui il a pris langue le mardi et vendredi dernier. L’important à ses yeux c’est d’abord «’allégement de souffrances de veuves et orphelins de militaires tués».. A-t-il les moyens de ses ambitions, en d’autres termes, peut-il réellement rétablir la vérité en ce qui concerne les graves violations de droits humains ? Oui soutiennent avec force les responsables de l’Avomm. Ce qui s’est passé dans les camps de la torture et mouroirs ne s’est pas passé sans témoins, les exécutions et tortures se sont passées devant des témoins qui sont encore vivants alors il sera aisé de rétablir l’horreur dans toute son ampleur.
Le général veut trouver une solution équitable au passif humanitaire et les responsables de l’Avomm le disent sincère, mais l’est-il réellement ? La question mérite d’être posée. D’autant plus que mardi il a pris langue avec les responsables de l’Avomm qui ont laissé entendre sans ambages que la solution du passif humanitaire passe par un devoir de vérité, mais le mercredi suivant à Kaedi il donné, de par son allocution tenue à l’aérodrome de Kaedi, son accord à une solution qui fait l’impasse sur le devoir de vérité tant exigé par l’Avomm, pour revenir le vendredi souscrire à une solution qui passe par le devoir de vérité.
Les responsables de Covire ont du certainement se rendre compte du décalage de langage. Et ils semblent mettre en garde contre toute volte face de sa part : «nous ne marchanderons pas nos droits nous ne lâcherons pas tant que solutions adéquates, humaines ne sont pas apportées », a tenu à souligner Abdel Aziz Soumaré, avant de finir sur une note positive en en affirmant que «toute volonté qui cherche à dépasser ce problème trouvera en nous une oreille attentive».



Samba Camara
Biladi
Lundi 30 Mars 2009 - 21:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par deh Gourel Baali le 31/03/2009 10:05
Il n'est qu' un bon menteur et hyppochrite, car il était le prémier , parmi les prémiers, à refuger le reglement de ce dossier, alors que sidi a été le premier à reconnaitre ce fait du passif mais que maintenant, il est en quête de reconnaissance, il est prêt à tout promettre mais certainement qui va voir l'echec car, il n'est pas sincère mais seulement, comme nous le disons dans notre cotidien, celui qui se noie, même s'il ne trouve que le couteau à deux tranchant, il va s'y accrocher.
En revanche, c'est ce qu'avez obtenu Taya est mieux car lui, il avait tué et torturé mais n'empêche que ceux qu'il avait fait du mal avaient fini par l'applaudir mais rien n'a changé de ce problème recurant.
Donc, en gros ce pour vous dire que ce problème, ne peut se resoudre, sans la justice, rien que par la justice et pour la justice et le pardon viendrait après.

2.Posté par mohamadou le 31/03/2009 15:20

bismillahi arahmani arahimi
quiconque tue intentionnellement un croiyant, sa rétribution alors sera l'enfer ,pour y demeurer éternellement .allah la frappé de sa colère l'a maudit et lui a préparé un énorme chatiment .
( verset 93 sourate les femmes)

3.Posté par Diallo le 01/04/2009 14:29
Vraiment , avomm me decourage,j'ai jamais cru qu'il allait partir negocier avec un aziz quand je vois tous les articles qui vous lui avez consacrer pour denoncer son putch;et là vous dite qu'il est sincère

4.Posté par borty le 01/04/2009 20:18
C'est vraiment du n'importe quoi.Les dirigeants de l'avoom et celui de l'ocvidh sont vraiment naifs.Pour eux l'essentiel s'est d'etre reçu par Aziz avant les autres Yongane et compagnie qui attendent depuis 2mois,ils doivent savoir que le géneral n'a pas besoin d'eux et revenir .S'il pensent et disent qu'aziz est sérieux,alors eux ils sont nuls.Comment pensent-ils qu'il va régler ce probléme.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543