Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

Des élus socialistes français soutiennent le Gouvernement légitime

La Sénatrice socialiste du 16ème arrodissement de Paris, Madame KHIARI Bariza, recevant le Ministre de la pêche, Soumaré Assane et Monsieur Abdoullah Ould El Mounir, Porte Parole de For-Mauritania et Coordinateur de la CRM


Des élus socialistes français soutiennent le Gouvernement légitime
La Sénatrice socialiste du 16ème arrondissement de Paris, Madame KHIARI Bariza, membre de la Commission des Affaires Economiques du Sénat français, a reçu la visite d'une délégation du Gouvernement légitime conduite par l'ancien Ministre des Pêches et de l'Economie Maritime, Monsieur Assane Soumaré accompagné du Porte Parole de For-Mauritania et de membres de la Coordination pour le Retour à la légalité en Mauritanie (CRM). Madame KHIARI assure le Ministre de son soutien total à la cause du peuple mauritanien et promet à la Délégation de veiller à ce que la vigilance des élus et des autorités françaises soit accrue pour faire échouer le Coup d'Eat en Mauritnaie.

Après la visite des principaux centres d'intérêt du Palais du Luxembourg qui abrite le Sénat français, Madame la Sénatrice s'est faite expliquer comment la démocratie mauritanien, citée en exemple en Afrique et dans le monde arabe, s'était transformée en dictature rejetée par le monde entier et refusée par les Mauritaniens eux mêmes.

La Sénatrice s'était aussi étonnée que des partis prétendant être progressistes, tel le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) de Monsieur Ahmed Ould Daddah, et membres de l'Internationale Socialiste, peuvent ne pas condamner un coup d'Etat contre la Démocratie et, pire, déclarer comprendre qu'un Président élu soit jeté en prison de la sorte.
Mercredi 12 Novembre 2008 - 20:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556