Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Et maintenant ...


Et maintenant ...
C'est la première vraie éclaircie de la crise politique que vit la Mauritanie depuis le 6 août 2009. Pour autant, nous ne sommes pas sortis de l'auberge. Aucun pays au monde ne peut se permettre le luxe de marquer une pause aussi longue.

Le manque à gagner occasionné par cette crise se chiffre en dizaines de projets reportés, en milliers d'emplois gelés et, last but not least, en une désastreuse dégradation de la signature du pays auprès des principales agences de notation de crédit et des assureurs comme Coface et Euler Hermès.

Et comme si la paralysie économique ne suffisait pas, voilà qu'un communiqué sinistre d'Al Qaieda s'en mêle, nous reléguant dans la catégorie des pays les moins sûrs dans le baromètre du ministère français des Affaires étrangères. Pour une destination qui vient d'obtenir difficilement sa reconduction dans les brochures des tours opérateurs, ce n'est pas la meilleure des promotions.

Bref, ces coûts et manque à gagner se chiffrent en millions. Mais rien n'est perdu, tout est transformable en opportunités. Nos politiciens et nos militaires doivent tirer les leçons de la crise, à savoir que l'ancrage de la Mauritanie dans la démocratie est irréversible.

En deuxième lieu, les mauritaniens doivent se libérer des carcans tribalistes et apprendre que les chefs de tribus et autres chefs de village utilisent souvent leurs voix pour se payer une place au soleil. Il est temps de voter les programmes des candidats et non leur appartenance régionale ou tribale. Reste à pousser à ces candidats, aussi nombreux que variés, à s'intéresser un tant soit peu à l'économie de ce pays.

M.S

Source: Mauritanies1
Lundi 29 Juin 2009 - 13:59
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543