Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

INTERVIEW DE KAAW TOURÉ : INVITÉ SPÉCIAL

LES FLAM ET L´ACTUALITÉ CHAUDE EN MAURITANIE


INTERVIEW DE KAAW TOURÉ  :  INVITÉ SPÉCIAL
SECRÉTAIRE NATIONAL A LA COMMUNICATION DES FLAM
Pour avoir un éclairage sur les derniers developpements de la situation nationale et la position des FLAM,Flamnet a invité le camarade Kaaw Touré Secrétaire national à la communication des FLAM.

Il nous livre, dans l'interview qui suit, son point de vue sur les aveux tardifs de Taya á Kiffa , le " dialogue " MND-pouvoir, la naissance de l'Alliance Patriotique ainsi que sur bien d'autres sujets.

Entretien.

La lutte continue !

Flamnet : Colonel TAYA vient de faire un aveu d'impuissance de taille : que rien ne va dans le pays ....et qu´il n'était pas au courant de ce qui se faisait !
quel commentaire en faites-vous ?

Kaaw TOURÉ : Pour nous ce discours est un non evénement; ensuite on est tenté de se demander de qui se moque t-on quand Taya nous dit qu´il ne savait rien de ce qui se passait dans le pays alors que son regime policier dépense des sommes colossales pour suivre les activités de l´opposition en exil ? Soyons sérieux ! Qui dirige alors ce pays ? Non, il sait tout, il suit tout et il cautionne tout . Ce discours cache quelque chose de plus profond ; c´est un aveu que son Régime autoritaire et sanguinaire est dans l´impasse et il prépare déjá sa défense mais qu´il attende son procés pour s´expliquer , tous ses droits seront respectés,droits qu´il a refusés à ses victimes .

Flamnet : Le MND-UFP a sauté sur l´occasion pour "renouer le fil " avec Taya cela vous surprend-il ?

Kaaw TOURÉ : Non, cela ne nous surprend evidemment pas ! Le MND nage à contre-courant et s'évertue comme toujours à étouffer toute possibilité de changement.
Le MND est véritablement un parti de contribution pour ne pas dire un parti du système. Avec ces messieurs on ne dira jamais assez que l´erreur dans l´analyse est leur qualité premiére . Mon ami Gourmo avait déjá annoncé les couleurs avant Kiffa dans son fameux article :" La croisée des chemins ", où il invitait l´opposition à courber l´échine et à " aider " notre guide mal éclairé. Sa récente tentative d’explication entre un " chemin et un tracé de chemin " , que le chemin n’était pas un chemin me parait un peu court ! trop de contorsions pour convaincre . Leur main tendue n´est qu´une suite logique de leur politique de collaboration avec le systéme. L´histoire vient encore de nous donner raison sur ces bateleurs d´estrade qui ont tronqué le col Mao au profit du hawli de Maouya. La gestion du petit matin prend le dessus sur le rêve du Grand soir.
Pour nous Taya est déjá disqualifié pour mener la réconciliation nationale.Le seul service qu´il peut rendre au pays est de plier bagages , il a déjá étalé toutes ses limites.

Flamnet : L´actualité est marquée par la création de l'Alliance patriotique Quelle est la position des FLAM par rapport á ce nouveau cadre ?

Kaaw TOURÉ : Nous avons appris comme tout le monde, par la presse ou le Net, la création de l'Alliance Patriotique .
Notre position , nous l’avons exprimée dans notre communiqué du 11 juillet dernier. Nous constatons que la Question nationale a été totalement évacuée tant dans le diagnostic que dans les perspectives de solution de leur Appel .

Faire partir Taya est la condition du changement tant souhaité, mais le changement doit avoir un contenu susceptible de mobiliser la majorité des Mauritaniens.
L´Alliance Patriotique ? Un pion de plus dans la mosaique de l’Opposition ; nous leur souhaitons bonne chance !

Flamnet : D'aucuns disent sous cap que l'Alliance Patriotique ne serait que le prolongement des Cavaliers du Changement avec lesquels vous disiez avoir eu des contacts prometteurs. Qu´en est-il ?

Kaaw TOURÉ : Prolongement ? Je ne sais pas, mais certaines coincidences le laisseraient supposer . D’abord L´Alliance Patriotique qui, nous semble-t-il , appelait, dans le libellé de l’Appel indirectement à une unité autour des Cavaliers du Changement ; ensuite l’évacuation par les deux parties de la Question nationale . Cela dit nous confirmons bel et bien que nos contacts avec les Cavaliers du Changement étaient promotteurs , au regard des échanges que nous avions eus .

Flamnet : N'est-il pas assez curieux que l'on ne retrouve pas les FLAM dans ce nouveau cadre au regard de ses objectifs déclarés ? Les promesses du contact avec les Cavaliers du Changement se seraient-ils envolés ?

Kaaw TOURÉ : Les promesses étaient réelles, je le repéte car sur bien des questions il s'était dégagé une identité de vue entre nous et les responsables des cavaliers du changement : il en était ainsi du changement futur sur la question nationale , des moyens de lutte , et de la nécessité d´une action conjuguée des forces. Quand il a fallu passer à la rédaction du protocole d´accord entre parties nous avons constaté une reculade , suivie d´un gel . Pour vous dire que nous étions prêts á nous engager avec eux _ à leur demande_ , le Président ou son conseiller technique devait se rendre auprès d´eux pour voir ce qui était possible de faire ensemble, et mettre les choses au point. Malheureusement les choses ne sont pas allées comme elles devraient .
Faut-il voir dans ce recul subit et inexpliqué de nos partenaires une main invisible ? Peut-être !

Enfin , derniére remarque , vous avez dû lire la sortie récente du porte-parole de l´ Alliance Patriotique ; et comme vous le voyez vous mêmes , nos réserves sont bel et bien justifiées , car soutenir la thése que " poser le Probléme de Cohabitation reviendrait á faire le jeu du régime " , est difficilement compréhensible pour le sens commun , à moins de signifier , à mots couverts , qu´une certaine opposition - à menager _ne serait pas disposée à prendre en charge cette question vitale , et que par conséquent soulever cette question serait créer implicitement une pomme de discorde entre partis de l´opposition ?
Au quel cas nous dirons , que si nous ne sommes pas capables de nous unir autour des vrais problémes , notre unité n'a pas sa raison d'être , car elle tournerait autour de questions périphériques sans intérêt et signifierait que nous ne sommes pas encore prêts pour les vrais changements à opérer demain .Taya doit partir certes , mais le probléme de la Mauritanie est un probléme de Systéme et non d´un Homme. Avant Taya il y avait d´autres.

Nous avons vu , ailleurs, le résultat catastrophique des alliances contre-nature qui se sont faites sans bases solides et sans accords de principes ; l´exemple de l´AFDL au Congo , le FAL au Sénégal sont vivants , et nous ne sommes pas prêts á faire revivre notre peuple ces cauchemars. Mobutu est parti , mais le Congo continue de brûler. Nous nous interdisons de bâtir le futur sur du sable mouvant même si nous habitons dans le désért !

Flamnet : Avec le nouveau discours de l´Alliance Patriotique " il faut prendre les armes, nous avons les moyens financiers et materiels pour faire partir Taya ", ne craignez-vous pas que certains de vos militants dans les camps qui veulent en finir avec Taya tombent sous leur charme et soient tentés de les rejoindre ?

Kaaw TOURÉ : Non je ne le pense pas ; et je n’y crois pas. Nos combattants dans les camps sont des militants disciplinés et attendent toujours les mots d´ordre de la Direction nationale , avant de s´engager dans une action ou dans un projet. C’est le cas de l’immense majorité . Les brebis galleuses qui agiraient autrement endosseront les conséquences de leur comportement . Logique ! Du reste une mission d´explication des responsables locaux est d´ailleurs sur le terrain.Et nous enverrons au besoin un membre du bureau national.

Flamnet : Oú en êtes-vous toujours avec le cadre de concertation avec l´opposition initiée par les FLAM á Paris?

Kaaw TOURÉ : Les concertations se poursuivent normalement.Le Secrétaire national aux relations exterieures Ba Mamadou Bocar et le camarade Boubacar Diagana du secrétariat général de la section européenne sont en contact permanent avec nos partenaires ; ils sont sur le dossier et doivent convoquer incessamment les autres composantes de l´opposition pour définir enfin un cadre et des objectifs communs.

Flamnet : La sous-commission des Nations Unies pour les droits de l´homme vient d´ouvrir sa nouvelle session á Généve et on remarque dans la délégation officielle une forte présence des négres de service dont votre ancien camarade et ami Baal Mohamed El Habib dit Doudou,le nouveau conseiller pour les droits de l´homme de Taya ,quelle explication donnez-vous á cet evenement ou plus précisement á la composition de cette délégation ?

Kaaw TOURÉ : Rien d´étonnant ! Comme notre discours sur la discrimination raciale, l´esclavage et les violations des droits de l´homme fait mouche et donne mauvaise conscience au Régime , normal qu´il cherche des négres de service, des hommes sans convictions guidés par le ventre pour nier le racisme d’Etat , défendre l´indefendable.Mais c’est peine perdue ! car comme disait l´autre seule la vérité est revolutionnaire.
Nous avons choisi comme devise "vitam impidere vero", être au service du vrai comme disait Rousseau.Cette cause qui a commencé a donner des martyrs n´est pas un jeu, c´est le combat des justes et des hommes de foi.Nous ne pouvons admettre que des irresponsables,des opportunistes essayent de la torpiller pour des considérations bassement mercantilistes. Nos négres de service payeront chérement leur collaboration,je vous le promets .Et il faut ajouter aussi que ces individus là sont déjá entrés dans les poubelles de l’histoire comme ceux qui les ont précédés à l’image des Sydney Sokhona et Sow Abou Demba que Taya a utilisé et jeté comme des kleenex à partir du moment où ils ne pouvaient plus servir .

Flamnet : Certaines informations font état d'une tentative de coup d'Etat en Mauritanie, quels commentaires en faites vous ?

Kaaw TOURÉ : Il est clair que le Régime est aux abois, s’agit –il d’une tentative de coup d’Etat, s’agit-il d’un règlement de compte à l’intérieur du Régime ou du systéme ? l’histoire le dira.
Mais en tout etat de cause si l´on fait le rapprochement entre cette information _ si le fond est avéré_ et certains indices externes recemment observés , on ne peut s’empêcher de penser soit à de l’amateurisme , soit à une vaste manipulation .

Ce qui est sûr c’est que les FLAM continueront de combattre le systéme avec ou sans Taya . La chute de Taya sera une bonne chose pour le pays , mais il ne faudra pas confondre les buts avec les moyens.

Flamnet : Merci camarade, la lutte continue!

Propos recueillis par Abdoulaye Thiongane, Demba Ba et Abou Hamidou Sy.
Mardi 11 Avril 2006 - 19:21
flamnet
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 558