Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

LE DEFI DE LA SOLIDARITE

DECLARATION DU PRESIDENT DE L' AVOMM

Le devoir de mémoire envers nos martyrs trouve sa réalité dans la solidarité active et concrète avec les familles des victimes du cynisme barbare du régime de Nouakchott. C'est ainsi que, dans le souci de penser à ceux et à celles dont les êtres chers et irremplaçables furent arrachés cruellement à la vie, nous avons décidé de nous mettre à l'oeuvre pour en plus des pensées, faire des gestes, mais durables.


Dans l' urgence et la douleur , nous n' avons pas pu mettre en place une organisation efficace d' assistance et de prise en charge des orphelins ,des veuves , bref des familles de nos martyrs .Vingt ans que cette situations dure .


Pour l' AVOMM, le moment est venu de mettre fin à ce vide.Nos organisations ont aidé certes, mais l' aide timide, éparse; pas soutenue et aléatoire que nous faisons de temps en temps doit être ordonnée, organisée, permanente et bien gérée.Sans ses structures sociales , qui prenaient en compte les familles des martyrs , en envoyant les enfants à l' ecole, en les encadrant, soutenant ainsi les familles sur tous les plans; L' ANC n' aurait jamais pu mené le combat qu' elle a mené et gagné.


Sans ses associations carritatives, l'OLP aurait perdu depuis longtemps déja, sans ses volontaires et ses organisations juives Israél aurait disparu depuis fort longtemps ; voilà, au moins trois exemples emblématiques à méditer . Il est vrai que chaque peuple a son histoire et chaque combat ses réalités, mais notre génie doit être capable de réadapter et de s'approprier souvent la bonne experience des autres,si nous voulons assumer pleinement la responsabilite de notre mission face à l' histoire. Nous devons nous améliorer sur le plan organisationel , nous devons aussi, sans arrieres pensées, fédérer nos énergies, nos moyens, afin de pouvoir soutenir concrètement les familles des disparus.

C' est seulement quand les vivants auront compris et vu que nos martyrs ne sont pas oubliés comme les morts de la guerre du Sahara que nous aurons, partout des combattants, mais jamais avant ! l' AVOMM se veut un catalyseur de cette aide et au fur et à mesure de son développement, elle fera appel aux compétences là ou elles sont .C' est dans cette optique que le bureau executif de l' AVOMM lance sa campagne de parrainage et invite tous ceux qui veulent soutenir cette action à se manifester auprès de sa direction.

Le parrainage que nous voulons doit être anonyme et cela, pour des raisons evidentes de securité, mais aussi pour ne pas violer la pudeur que nous savons bien réelle chez notre population .

Dans la gestion de ses fonds, la transparence doit être de rigueur .La commission action sociale dirigée par le camarade Sy Moussa répond à ce souci de compétence et d'honnêteté requise en la matière.

Qui parrainer ? le choix sera fixé par la commission action sociale et le bureau AVOMM reunis pour l' occasion.

Il est temps que les veuves et les orphelins ne se sentent pas abandonnés à eux-mêmes comme si les morts et les disparus ne s'étaient battus pour la cause de la libération du peuple opprimé et dont les fils ont décidé de consacrer leur vie .

Il y a un devoir de mémoire en reconnaissance à nos martyrs et une nécessaire solidarité avec les familles de ceux qui ont donné leur vie pour résister contre l'injustice et l'arbitraire.

Prenant prétexte de la publication du manifeste du " négro-mauritanien opprimé" et du coup d'Etat dont furent accusés les militaires négro-mauritaniens dont trois officiers furent exécutés, le pouvoir criminel engagea une répression sanglante et des exactions extra-judiciaires.

Il est de notre responsabilité en tant que rescapés d'assumer notre responsabilité afin de prendre conscience de l'obligation de soutien. Agir en faveur des enfants est un acte qui participe de notre lutte.

L'AVOMM ne peut se resigner, à la fatalite nous opposons une determination sans faille et invitons tous les dignes fils de la Mauritanie à, au- delà de toutes nos antagonismes politiques, considerer que l' Avomm est un outil formidable et irremplaçable dans la chaine des acteurs du combat que nous menons tous pour la justice , la democratie , la resolution de la question nationale, contre l' exclavagisme, le rascisme et l 'arbitraire sur toutes ses formes .MERCI, CAMARADES !!!

Samedi 12 Novembre 2005 - 18:53
Ousmane SARR
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte