Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie, repartir autrement

Mauritanie, repartir autrement.
La Mauritanie respire en ce moment un air de changement. En ce qu'il constituait un facteur de blocage évident, sourd aux aspirations démocratiques des populations et insensible à l'exigence de justice qui se manifestait à tous les étages de la société, le départ de Ould Taya est salutaire. Cet homme incarnait le refus du dialogue et de la concertation et ne reculait devant rien pour servir une minorité


Le petit peuple l'a sanctionné ; en effet celui-ci n'a pas bougé d'un iota à la suite de sa destitution. Bilan politique ne pouvait être plus éloquent ! Il reste que l'équipe qui a signé le bail avec le pouvoir en Mauritanie en 1984 à la suite d'un coup de force n'a pas changé. Le système est identique ; seul s'est opéré un jeu de chaises musicales. C'est parce qu'il a bu à la même coupe que


M. Taya que le colonel Vall ne peut être accueilli par les Mauritaniens comme si rien ne s'était passé depuis plus de vingt ans. Son geste est élégant, mais nous l'attendons sur le terrain des réalisations. S'il veut réconcilier la Mauritanie avec elle-même, il doit se soumettre à l'impératif de la rupture. Rupture avec un passé dont il a été un acteur de premier plan ; rupture avec l'injustice donc, rupture avec les discriminations par conséquent, rupture avec la ploutocratie alors. L'Histoire oblige le colonel Ely ould Mohamed Vall et son équipe :à créer les conditions d'une véritable transition reléguant aux orties les vieilles rancoeurs, les haines recuites, les divisions qui n'ont que trop coûté à notre pays. Donc voici venu le temps des réformes ! Pour les mettre en oeuvre, il faut rester vigilant, exigeant, se mobiliser davantage et ne pas se laisser séduire par le miroir aux alouettes d'un jeu de chaises, fût-il au sommet !

Les maux dont souffre la Mauritanie sont connus :
1- La question de la cohabitation entre les maures et les noirs.
2- L’esclavage
3- La démocratisation

Ce sont les problèmes qui plombent la réalisation effective de la nation mauritanienne .Le nouvel homme fort de Nouakchott doit comprendre, qu’il sera jugé sur ces questions majeures aussi !
Comment peut on comprendre que, deux mois après l’avènement du colonel Ely o/ Mohamed Vall qu’il soit encore incapable de demander pardon au peuple mauritanien dans son ensemble pour les violations très graves des droits de l’homme qu’il a subies à cause de la sottise d’un homme que lui, Ely a soutenu ! Et ces déportés, ces veuves, ces orphelins qu’on veut oublier à jamais et niant jusqu’ à leur nationalité mauritanienne, devront ils tourner la page, sans un mot de reconnaissance ou de regret de la part de l’état ? Non, bien sûr !
Le 3 Août fut porteur d’espoirs. Le colonel Ely ould Mohamed Vall doit bien comprendre qu’il doit agir vite et vite rassurer !

Par Ousmane Sarr Président de l'AVOMM.




Samedi 29 Avril 2006 - 11:21
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte