Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Monsieur Sarr Ousmane Abdoul à avomm.com : Le retour des réfugiés, le terrorisme, la plainte contre Taya, la caravane de santé 2008,la nomination du CEMA…


Avomm.com : Ousmane merci de répondre à nos questions. Depuis les JNC il y a comme un silence pesant du côté des organisations des victimes et des réfugiés, pouvez vous nous dire votre sentiment la dessus ?

Ousmane SARR : Notre espoir de voir assez rapidement les réfugiés rentrer au pays demeure intact. C’ est vrai le calendrier de leur retour n’a pas encore était établi officiellement , le comité interministériel n’ a pas encore désigné les commissions comprenant les représentants de victimes en place. Et depuis la clôture des journées de concertation on ne voit pas grand-chose. Nous gardons le contact avec les autorités en charge du dossier qui nous rassuraient encore ces jours sur leur détermination à ramener les réfugiés ce mois ci. Cependant force est de constater qu’il règne en ce moment une atmosphère de traumatisme due à l’ annulation du rallye suite à l’ assassinat des 4 touristes français, un sentiment désagréable que rien ne bouge pour les réfugiés. Et les réfugiés et leurs représentants aux journées de concertation demandent à être édifiés sur l’avancement de la mise sur pied des structures et le problème des terres ,des enfants scolarisés, des fonctionnaires radiés et sur les dates retenues pour la mise en application des résolutions issues des journées de concertations. Concernant le passif humanitaire, nous nous interrogeons sur l’option finale qui sera retenue par le gouvernement ? Ce sont ces questions essentielles auxquelles nous n’avons, malheureusement ,pas de réponses qui alourdissent le climat et nourrissent la suspicion.

Avomm.com : Que comptez-vous faire devant cette situation ?

Ousmane SARR : Tout ce que je peux vous dire c’est que nous n’avons pas les bras croisés, et pour preuve, nous sommes en contact avec le COVIRE , le Comité Directeur, l’OCVIDH et certains responsables des réfugiés pour définir ensemble une nouvelle stratégie à adopter pour assurer un suivi efficace aux recommandations issues des journées de concertation . Aussi il s’ agit pour nous de rassembler toutes les organisations des réfugiés autour de l’ essentiel et d’ être vigilant. Nous allons nommer, autour du 20 Janvier prochain, un représentant permanent de l’AVOMM à Nouakchott car nous pensons que nous devons nous impliquer encore plus dans le processus de retour des réfugiés et du règlement du passif humanitaire.

Avomm.com : Où en êtes-vous Ousmane, concernant la plainte contre Taya ?

Ousmane SARR : En compagnie de Me Marc Libert notre avocat, du professeur SY Hamdou Rabby ,de Mr Kane Harouna ,Mr Fall Demba et notre représentant à Bruxelles Mr Idy Yéro, nous avions été reçus le 12 septembre à Bruxelles par Mr Philip Meiyre, procureur fédéral du parquet de Bruxelles et je peux vous dire simplement que la plainte suit son cours normal.

Aussi le juge, chargé du dossier, a commencé à envoyer des convocations en ce mois de janvier 2008 pour entendre les plaignants, car il faut savoir qu’il y a plus de sept cents victimes ou ayant droit qui avaient déposé plainte contre le dictateur sanguinaire Taya depuis 2002 à Bruxelles.

Avomm.com: Connaissez-vous la liste des personnes convoquées par le juge ?

Ousmane SARR : Oui ,mais vous comprendrez notre souhait d’être discret sur la procédure et les noms des plaignants qui seront entendus.

avomm .com : Il y a eu des nominations au sein de l’ armée, notamment celle du chef d’ état major adjoint , que d’aucuns disent être sur la liste des criminels, que pouvez vous nous dire à ce sujet ?

Ousmane SARR : Je commencerai d’abord par me féliciter du limogeage du colonel Ould Meguett un des assassins du capitaine Lome à Inal, par exemple, l’ autre assassin est le colonel Ely ould Fall, l’actuel chef d’ état major adjoint de l’ armée, il est en troisième position sur la liste des criminels du BCS . Tout en regrettant sa nomination à ce poste de CEMA, je dis que son cas relève du règlement du passif humanitaire et vous connaissez la position de l’AVOMM sur le sujet. Ely FALL et Ely ould Mohamed VALL devront répondre de leurs actes à moins que le Président Sidi trouve une alternative crédible qui puisse satisfaire les veuves, les orphelins et les ayant droits. Nous l’attendons sur ce terrain là aussi.

Avomm.com : Parlons à présent de la Caravane de la santé 2008. Avez-vous toujours l’intention de vous rendre en Mauritanie en avril comme déjà annoncé ? On sait que cette caravane devrait être animée aussi par du personnel soignant français, ce personnel n’a t-il pas peur de la Mauritanie ?

Ousmane SARR : Non ces français aiment notre pays et ils n’ont pas peur. Nous n’aurons pas les moyens de déplacer tous ceux qui voudront venir lors de cette caravane de santé en faveur des rapatriés. Aussi je suis particulièrement remonté contre l’annulation du rallye . Nous ne sommes pas plus en insécurité en Mauritanie que partout ici dans nos banlieues françaises. C’est une démission et une défaite de la France face au terrorisme en Mauritanie. Il faut que le rallye revienne dés 2009, c’est important pour notre tourisme et pour l’ image du pays.

Par contre pour que nous soyons au mois d’avril au rendez vous de la Mauritanie, il faut que suffisamment de réfugiés soient rentrés chez eux.

Avomm.com : Merci Ousmane Abdoul, bonne continuation.

Ousmane SARR : C’ est moi qui vous remercie pour votre excellent travail et la bonne tenue de notre site Internet, bravo.



Propos recueillis par Mariame KANE et Mohamed DOGUI
Jeudi 17 Janvier 2008 - 13:54
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte