Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La famille sanitaire soutient le candidat qui l’a tirée des ténèbres


La famille sanitaire soutient le candidat qui l’a tirée des ténèbres
Dr Salif Mohamed Diallo a ouvert un site de campagne électorale à la Socogim PS, au centre ville de la capitale, pour le soutien du candidat à l’élection présidentielle de juin prochain, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Cette ingénieuse idée d’accompagner l’homme du changement et des lendemains meilleurs, pour la Mauritanie, notamment en termes d’avancées considérables dans le domaine sanitaire, a très vite bénéficié de l’appui de la tutelle, représentée par le Conseiller juridique, Monsieur Ahmed Bezeid Ould Deida. En effet, depuis l’ouverture de ce site de campagne électorale, plusieurs cadres et personnalités politiques du ministère de la Santé, s’y succèdent à tour de rôle, pour assurer en permanence une soirée d’animation.

C’est la première fois que le ministère de la Santé, jusqu’à éloigné des milieux politiques, se lance dans ce type d’activités, où sa grande motivation et mobilisation, trouvent leur réelle explication, dans les importantes réalisations faites par le candidat Ould Abdel Aziz dans le secteur national de la santé, en si peu de temps.

Autant dire que devant mille raisons de soutenir le candidat des mains duquel, les réformes judicieuses et prometteuses ont été engagées et exécutées, la famille sanitaire n’est pas en droit à l’erreur, étant donné, qu’il n’est pas très sûr, ni prudent, de laisser le secteur de la santé, plonger de nouveau dans les ténèbres, par l’arrivée à la tête du pays d’un autre candidat que Ould Abdel Aziz, qui promet de moderniser davantage les prestations du département, une fois élu président de la république.

La lecture de certaines réalisations dans le domaine de la santé, depuis l’avènement du mouvement de rectification, permettent de mieux appréhender la portée de cet élan du ministère de la Santé en faveur du candidat Ould Abdel Aziz, pour que le développement du secteur sanitaire puisse s’inscrire définitivement dans la durée.

Par exemple, en termes d’investissements, plusieurs actions positives ont été enregistrées dont celles qui sont destinées à combler l’énorme déficit en matière d’infrastructures, de matériel et d’équipements héritées qui caractérisait le secteur.

Il faut oser le reconnaitre, Ould Abdel Aziz a travaillé inlassablement pour doter en si peu de temps, les structures nationales de santé en scanners, en unité d’hémodialyse, en IRM …etc.

Chose qui relevait du domaine de la pure utopie pour les milieux de santé, qui réalisent à sa juste valeur, le grand intérêt dont leur secteur bénéficie de la part du candidat Ould Abdel Aziz.

L’intérieur du pays n’était pas en reste de ces progrès qui interpellent les milieux de santé, où qu’ils soient à soutenir l’artisan, en l’occurrence le candidat Ould Abdel Aziz. L’homme ayant déjà prouvé qu’il est plutôt un homme d’actes que de paroles, qu’il mérite un soutien massif et général de la famille sanitaire, pour poursuivre le train de réformes très bien commencé.

En effet, les structures sanitaires de l’intérieur du pays ont été dotées elles aussi du matériel médical et biomédical, ainsi qu’une de la logistique roulante, formée entre autres par des ambulances fraîchement commandées et affectées dans les zones les plus enclavées du pays au profit des malades nécessiteux.

D’autres centres de santé ont été également créés, en plus de la réhabilitation ou l’extension de certains qui étaient dans un état défectueux et alarmant.

Le candidat Ould Abdel Aziz a montré également qu’il accorde au secteur de la santé une importance sans frontières. Ceci est d’autant plus vrai, si l’on se rappelle qu’il a transformé l’imposante résidence du Premier du ministre au Ksar, le lendemain de la remise de ses clefs, en hôpital de la mère et de l’enfant.

D’ailleurs, la santé occupe une bonne place dans le projet de société du candidat ; ce qui rend la famille sanitaire très consciente du rôle qu’elle est appelée à jouer pour soutenir l’homme de ses espoirs, le guérisseur de ses maux et déboires.

En plus de ce qui vient d’être cité en haut, on souligne également, cette création d’un centre de cardiologie. Une première dans la vie de notre pays, qui a l’avantage de permettre la prise en charge des maladies émergentes. Ces dernières étaient de tout les temps négligées par les différents régimes politiques qui se sont succédé à la tête du pays.

Avec ce répertoire de réalisations en matière de santé, le soutien du candidat Ould Abdel Aziz par la famille sanitaire, s’impose de soi-même pour que le souffle de vie donné au secteur se poursuit jusqu’au son redressement définitif.

Plus encore, la décision de créer une école de santé à Kiffa, est elle aussi une idée géniale, qui désengorge, celle de Nouakchott des flux de formations dans différentes spécialités. Justement à ce titre, rappelons que le projet de création de l’école de Kiffa, n’est pas nouveau, mais avait toujours été abandonné dans les tiroirs du ministère de la santé, depuis bientôt une quinzaine d’années.
Dans un autre domaine, non moins important, notons que le ministère de la santé avait un plan triennal à horizons glissant (PTHG), dont les composantes sont régulièrement conduites, pour non exécution, alors que les budgets alloués à leur réalisation, glissent, disparaissant dans les poches de certains responsables sans scrupule.

Durant les 8 mois qu’il a passé à la présidence de la République, Ould Abdel Aziz a mis fin à cette malheureuse tradition du PTHG. En effet, c’est avec lui que ce plan a commencé à donner progressivement ces fruits, consacrant des respects la lettre de ses termes de référence.

Ahmed Ould Mohamed El Noh


Source: pointschauds

Vendredi 29 Mai 2009 - 14:00
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Yero Bellel le 29/05/2009 15:03

C'est un vrai laudateur, et opportuniste qui se fait remarqué pour une éventuelle nomination au prochain gouvernement du général auto proclamé président.
Nous pensons qu'il faut avant toute chose, de rendre justice pour toutes les victimes d'exactions extrajudiciaires et inhumaines, trouver les meilleures solutions de résoudre le passif humanitaire, en vue de motiver l'option du pardon des toutes ces victimes.
A mon avis c'est la seule solution pour remettre la Mauritanie sur les rails bien fixés.

Ibrahima Moctar SARR candidat à la Présidence de la RIM, victime lui même des ses exactions ( physique et politique) des régimes militaires de Maouwiya à Aziz, serait par conséquent le meilleur interlocuteur des tous les mauritaniens pour solder définitivement l' incontournable question nationale à moindre frais avec l'ensemble des sensibilités nationales, surtout avec une assurance que la justice sera rendue, les fauteurs de troubles indexés, reconnaissent en effet leur tort et que les victimes accordent leur pardon en vue de reconstruire la Mauritanie sur une base solide pour le bien de la Mauritanie.
L'AJD -MR à travers son programme politique, ses responsables politiques arabes, et négro-africains invitent l'ensemble des mauritaniens à les rejoindre dans leur lutte pour parachever la concrétisation pendant encore qu'il est temps le monument national, à savoir l'unité et la réconciliation nationale sur le dessert et la vallée de la Mauritanie, où il fera beau de vivre et d'entreprendre pour toutes nos diversités.
Ceux qui en doutent encore, se trompent. Naviguons ensemble dans le sens du courant.


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555