Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Général Ould Abdel Aziz est un exemple de sacrifice pour l’intérêt national


Le Général Ould Abdel Aziz est un exemple de sacrifice pour l’intérêt national
Nombreux sont ceux qui, comme Mr Damien Bouhours dans « Le Petit journal (France) », ont essayé d’esquisser un portrait du Général Mohamed Ould Abdel Aziz. Mais, pour ceux qui le connaissent, Ould Abdel Aziz est surtout un exemple de sacrifice dans l’intérêt national. Son parcours personnel illustre bien ce témoignage.

Jeune bachelier en 1977, appelé à choisir sa voie, il optait pour le noble métier de défendre l’intégrité et la souveraineté de sa patrie, s’il le faut au prix de sa vie. Un choix qu’il dût assumer en militaire émérite et courageux, en Juin 2003, lorsqu’il fallait protéger les institutions de la République.

Quand, en officier supérieur responsable, il prit conscience des dangers et dérives qui menaçaient l’existence du pays, Mohamed Ould Abdel Aziz se porta avec ses compagnons d’armes au secours de la Nation, le 03 Août 2005.

Il participa alors avec efficacité et sagesse à la conduite de la transition apaisée qui permit de remettre la Mauritanie sur les rails. Mais, il veilla surtout et personnellement à ce que l’Armée respecte son engagement de céder le pouvoir au civil. Ce qui eût lieu par l’investiture de Sidi Ould Cheikh Abdallahi en Avril 2007.

Quand, officier Général, il perçut la faillite et la décadence politiques, économiques et morales vers lesquelles nous entrainait le système de Sidi Ould Cheikh Abdallahi, il se dressa avec les Forces Armées et de Sécurité pour sauver une fois de plus le pays. C’était un matin du 06 Août 2008.

Fidèle à ses convictions, il ne s’agrippa point au pouvoir et s’attela, en démocrate sincère, à préparer le terrain à l’exercice libre par ses concitoyens de leur droit inaliénable de choisir l’homme qu’ils jugent capable de présider aux destinées du pays.

Et, en patriote convaincu, il renonça à ses charges de président du HCE et à son statut de militaire en activité pour répondre aux sollicitations de milliers de mauritaniens qui l’admirent et dont il symbolise l’espoir.

Puis, constatant l’entêtement pernicieux de quelques opposants prêts à nuire au pays pour satisfaire leurs ambitions égoïstes et acceptant de répondre favorablement aux sollicitations des pays frères et des amis de la Mauritanie, il agréa le compromis trouvé à Dakar le 02 Juin 2009 avec l’aide du Sénégal et des médiateurs du Groupe de Contact International. Tout comme, il fit les concessions nécessaires qui permirent la mise en œuvre de cet accord à partir du 26 Juin 2009.

Par ce geste d’ouverture et de dévouement, Ould Abdel Aziz a prouvé, s’il en était encore besoin, qu’il n’est animé que par la seule ambition de promouvoir le changement constructif à même de permettre à tous les mauritaniens de travailler main dans la main pour sortir le pays du marasme et des politiques improductives qui l’ont paralysé jusque là.

Voila que ce 18 Juillet 2009, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui s’est toujours montré comme un digne fils de ce pays soucieux des problèmes de ses compatriotes et attaché à leur bien-être, a été récompensé par la confiance que lui ont accordé tous ceux qui adhèrent aux grands desseins qu’il nourrit pour notre chère Mauritanie.

En fait, les électeurs l’ont plébiscité dès le 1° tour parce qu’ils ont compris qu’il est le seul à pouvoir assurer une rupture avec les maux de société et les comportements malveillants qui sont à l’origine du grand retard accusé par notre pays. Tout comme, il est celui qui peut nous garantir une unité nationale renforcée par la restauration de la justice sociale et la réparation de tous les torts subis par les citoyens au cours des périodes passées.

Foydou

avomm.com

Mercredi 22 Juillet 2009 - 01:03
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543