Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Général limogé dénie son isolement international


Le Général limogé dénie son isolement international
Le Général limogé Mohamed Ould Abdel Aziz, chef de la junte, nie l'existence d’un quelconque embargo ou toute autre sanction contre la Mauritanie par la communauté internationale, et affirme que de telles informations sont "le fruit de l'imagination de certaines personnes en mal de sensation".

A vous de juger la sincérité des propos du Général limogé :

Depuis le coup d’Etat du 06 août 2008, pas un seul pays au monde n’a reconnu officiellement l’usurpation du pouvoir par le Générale limogé.
Dés le jour du coup d’Etat l’Union Africaine a exclus la Mauritanie de toutes ses instances.

Et en même temps l’Union Européenne a gelé tous les accords et toutes les aides hormis celles relatives à l’humanitaire.

La Banque mondiale n’a pas tardé également à suivre le pas, il a gelé tous les accords et toutes les aides hormis celles relatives à l’humanitaire.

Les Etats-Unis d’Amérique ont aussi gelé les accords et les aides sauf l’aide humanitaire.

Le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union Africaine après plusieurs ultimatums a décidé le 5 février 09 dernier de prendre des sanctions ciblées contre la Junte et ses soutiens civiles et il a transmis le dossier à son homologue du Conseil de Sécurité des Nations-Unies pour le rendre universel.

Le 20 février 09 dernier les partenaires de la Mauritanie jugent importantes les sanctions prises par le CPS de l’UA, et met en garde la junte contre toute décision unilatérale et propose des discutions inclusives pour trouver un consensus.

Dans les jours à venir l’Union Européenne s’apprête à mettre en application les accords de Cotonou.

Avec un bannissement aussi complet le Général limogé persiste dans son déni de la réalité et dans son entêtement et considère toujours que tout va bien dans le meilleur du monde. Une telle attitude rappelle bien celle d’une autre dictature, et nous savons comment ça s’est terminé.

Il est bien clair pour tout celui qui a à cœur l’intérêt du pays, que si la junte s’obstine à défier le peuple mauritanien et la Communauté internationale, les jours et semaines à venir mettront le pays dans un chaos économique et social sans précédent et elle devra assumer toutes les conséquences.

Source: For-Mauritania
Vendredi 27 Février 2009 - 13:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par BA Djibril le 28/02/2009 11:32
Les faits jusques à présent lui donnent raison. Expliquez nous mieux pour ceux qui sont bien au courant de ce que signifient les sanctions.
Il est parti en Lybie il y a quelque jours et son ministre des pêches était à Dakar hier. Ou les sanctions ne sont pas encore en vigueur ou il y a un problème.
La valse continue. Celà fait presque 7 mois que la communauté internationale laisse le temps à ces messieurs de bien préparer leurs arrières et ainsi quelque soit l'issue de la dite crise seront les gagnants et les seuls perdant le peuple.
réveillez vous
Djibril BA

2.Posté par XMANDIALLO le 02/03/2009 13:34
Même si les sanctions tombent, les militaires ne s'inquiéteront pas, ils ont rafflés tous les biens de l'état depuis plus de 30 ans, ils sont devenus très riches vous ne pouvez pas imaginer. Seul le peuple encore qui va souffrir. L'opinion internationale ne pense qu'à ses intérêts, le pétrole, le fer, la pêche, l'or et le peuple après tout ça et c'est dommage pour nous.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543