Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Le HCR se réjouit de l’amélioration de la situation des réfugiés en Afrique de l’Ouest (......Mauritanie....)



Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés s’est réjoui vendredi, de l’amélioration de la situation des réfugiés en Afrique de l’Ouest, où le nombre des personnes déplacées est "en baisse", alors que la tendance est à l’inverse ailleurs, selon le HCR.




« Alors que le chiffre global des réfugiés et personnes déplacées fuyant les conflits et les catastrophes naturelles dans le monde, est en augmentation, le nombre de réfugiés en Afrique de l’Ouest est à la baisse », indique un communiqué de l’institution onusienne, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du Réfugié, le 20 juin.

Le HCR explique cette amélioration par « la restauration de la paix et de l’avènement de régimes démocratiques, notamment au Liberia, en Sierra Leone et en Mauritanie », autant de faits qui ont « favorisé le retour de nombreux réfugiés ».

Selon la source, entre octobre 2004 et juin 2007, plus de 100 000 réfugiés libériens ont été rapatriés, "notamment de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Sierra Leone et du Nigeria.

L’Agence onusienne entend poursuivre l’organisation des convois, pour ceux qui manifestent encore le désir de retourner au Liberia, ajoute le communiqué, qui souligne que le HCR travaille parallèlement à une "intégration de réfugiés", dans leur pays d’accueil avec l’accord des Etats concernés.

Pour compter du 31 décembre 2008, fait-on remarquer, les Libériens qui auront choisi de ne pas rentrer, ne seront plus considérés et traités comme des réfugiés.

Des centaines de milliers de Libériens avaient fui leur pays en proie à une guerre civile, entre 1989 à 2003. Le pays a retrouvé la paix et organisé des élections, qui ont permis l’accession au pouvoir, de Mme Ellen Johnson Sirleaf, en novembre 2005.

En janvier dernier, le HCR a également entamé le rapatriement volontaire d’environ 24 000 réfugiés mauritaniens installés, pour la plupart, depuis près de vingt ans au Sénégal. A la mi-juin 2008, 4100 réfugiés mauritaniens (représentant 1045 familles) étaient déjà rentrés dans leur pays avec l’assistance de l’agence onusienne.

Toujours selon la même source, « quelque 8500 réfugiés togolais - ayant fui la violence politique, chez eux, à partir d’avril 2005 sont également retournés dans leur pays, ces trois dernières années, en provenance du Bénin et du Ghana.

L’organisation onusienne « espère que les prochaines élections pluralistes prévues pour le 30 novembre 2008 et le retour de la paix permettront de ramener chez eux, quelque 20 000 Ivoiriens qui, fuyant la violence, ont trouvé refuge au Liberia, en Guinée et dans différents pays d’Afrique de l’Ouest ».

Le HCR est préoccupé par les combats entre forces régulières et mouvements rebelles touaregs dans le Nord Niger et le Nord Mali, avec le risque de déplacements massifs de populations.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés affirme avoir assisté à la fin 2007, environ 31,7 millions de personnes, dont 11,4 millions de réfugiés, dans le monde, mais aussi des déplacés internes, des demandeurs d’asile, des apatrides, des rapatriés entre autres.

_____________
Source: APA
(M) avomm
Vendredi 20 Juin 2008 - 23:44
Vendredi 20 Juin 2008 - 23:52
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591