Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le ministre sénégalais des affaires étrangères: nous voudrions que les choses s'arrangent d'ici ce soir pour que la rencontre rencontre tripartite se tienne mardi.


Le ministre sénégalais des affaires étrangères: nous voudrions que les choses s'arrangent d'ici ce soir pour que la rencontre rencontre tripartite se tienne mardi.
M. Cheikh Tijani Gadio, ministre sénégalais des affaires étrangères a eu ce lundi au siège du parti du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) à Nouakchott des entretiens avec M. Ahmed Ould Daddah, président du RFD, leader de l'opposition démocratique et M. Mohamed Ould Maouloud, président de l'Union des Forces du Progrès (UFP), président en exercice du Front National de Défense de la Démocratie (FNDD).

A l'issue de la rencontre, le ministre sénégalais a fait une déclaration à l'AMI dans laquelle il souligné être "très heureux d'être revenu ce matin (lundi, ndlr) à Nouakchott comme convenu la dernière fois après la réunion tripartite, il était question qu'on revienne ce matin mais avant cela bien entendu on avait convenu de mener beaucoup de concertations entre nous, de faire ce travail de fourmi qui prend beaucoup de temps ce que nous avons fait le week end et encore ce matin.

Le Président Abdoulaye Wade, rapelle son ministre,"m'a demandé de venir à Nouakchott rencontrer les 3 leaders avec lesquels nous allons travailler et recueillir leurs avis sur certaines questions importantes".

"Donc, je l'ai fait, poursuit-il, ajoutant: "j'ai été reçu avec beaucoup d'amitié par notre doyen Ahmed Ould Daddah, notre frère Mohamed Ould Maouloud qui m'ont prodigué leurs suggestions et leurs conseils dont j'ai pris note. "J'ai également rencontré, dit-il, le général Mohamed Ould Abdel Aziz qui m'a aussi donné son opinion sur un certain nombre de questions et je retourne ainsi à Dakar. "Nous sommes en rapport avec la délégation de l'Union Africaine qui est actuellement à Tripoli et devrait nous rejoindre dès que possible et là, nous pouvons aller assez vite donc Nous voudrions que les choses puissent, si tout va bien, s'arranger d'ici ce soir pour qu'éventuellement, les rencontres tripartites puissent reprendre dès demain (mardi, ndlr).

"C'est, en tout cas, notre souhait", fait-il remarquer avant de noter que "les rencontres doivent reprendre sur la base d'un certain nombre de questions importantes sur lesquelles nous travaillons et sur lesquelles nous avions convenu de travailler avec nos partenaires qui avaient accepté le principe d'une 1ère rencontre tripartite.

Il s'agit pour l'émissaire sénégalais de se "retrouver tous en famille et se regarder en frères, en adversaires politiques et non en ennemis" parce qu'il n'y a pas d'ennemis ici et qu'il n'y a pas de guerre ni de déclaration de guerre.

Il y a tout simplement "un problème important que nous sommes en train de cerner ensemble et sur lequel nous travaillons fraternellement pour trouver une solutions. Donc voilà comment se présente la situation, dit l'envoyé spécial du Président Wade avant d'annoncer son retour à Dakar pour revenir à Nouakchott, si tout va bien, ce soir.

La rencontre entre l'émissaire sénégalais et les présidents du RFD et de l'UFP a eu lieu en présence de SEM. Mohamedou Kane, ambassadeur du Sénégal accrédité dans notre pays.



Source: AMI
Lundi 18 Mai 2009 - 23:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543