Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le président sénégalais dit n'être "pour aucun des partis"


Le président sénégalais dit n'être "pour aucun des partis"
Le président sénégalais Abdoulaye Wade a déclaré ce week-end à Dakar, lors d'un colloque islamique, n'être "pour aucun des partis en conflit" en Mauritanie depuis le coup d'Etat du 6 août, a rapporté dimanche l'agence de presse sénégalaise (APS).

"Je ne voudrais pas apparaître comme étant d?un parti ou de l?autre en Mauritanie", a insisté le chef de l?Etat, qui avait envoyé son ministre des Affaires étrangères à Nouakchott en avril pour tenter une médiation.

"Je ne suis d?aucun parti. Je suis du parti du peuple mauritanien. Et toute ma contribution ne doit être qu?un des moyens de parvenir à l?expression libre du peuple mauritanien qui doit choisir ses dirigeants", a déclaré M. Wade, cité par l'APS.

Le général mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, qui avait pris le pouvoir en renversant le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi le 6 août, est désormais candidat à la présidence. Seuls trois hommes politiques, qui n'avaient pas condamné le putsch, se présentent également au scrutin du 6 juin que boycotte l'opposition.

Le mois dernier, le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidjane Gadio, avait rencontré les acteurs de la crise politique mauritanienne et proposé, en vain, une rencontre entre eux.

Dans un premier temps, le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD, coalition dénonçant le putsch) avait accusé le Sénégal de "partialité" en faveur du pouvoir militaire, avant d'accepter de rencontrer le ministre sénégalais.

Le président Wade s'exprimait samedi à l'ouverture du "premier forum culturel islamique sénégalo-mauritanien". Selon ses organisateurs, ce colloque s'ouvrant par une lecture du Coran, visait à "raffermir les liens de fraternité en Allah entre l'ensemble des foyers spirituels dans les deux pays".

Source: AFP


Dimanche 3 Mai 2009 - 17:14
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par BAKAR MA SALA le 04/05/2009 09:09
FAUX ET ARCHIFAUX.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556