Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

MAURITANIE : LES PARTIS D'OPPOSITION S'ELEVENT CONTRE

LES PRATIQUES REPRESSIVES DU REGIME


 MAURITANIE : LES PARTIS D'OPPOSITION S'ELEVENT CONTRE
Communiqué de presse

Hier, Mercredi 03/11/2004, au moment où les partis d’opposition mettaient les dernières retouches au projet d’une plate forme pour un dialogue national destiné à éviter au pays les dangers qui menacent son unité nationale et sa cohésion sociale, la Direction de la Sûreté d’Etat a, dans le cadre d’une nouvelle escalade d’atteintes aux libertés collectives et individuelles n’épargnant personne et visant notamment les dirigeants de l’opposition, les organisations de défense des Droits de l’Homme et l’ensemble de la société civile, interpellé Messieurs Mohamed Khouna Ould Haïdalla, Ahmed Ould Daddah, Président du Rassemblement des Forces Démocratiques et Cheikh Ould Horma, Président du Parti de la Convergence
Démocratique.

Comme à l’accoutumée, la police a agi en totale violation des textes et des réglements en la matière. Ces interpellations sont intervenues au lendemain de l’enlèvement par la même police politique de Cheikh Mohamed El Hacen Ould Dedew, du Docteur Moctar Ould
Mohamed Moussa, Président du Conseil National du PCD et Jemil Ould Mansour, Vice – Président du PCD et ce, concomitemment avec la poursuite de la campagne de dénigrements, d’accusations graves et de menaces proférées à l’encontre d’organisations comme «SOS –
Esclaves» «AMDH», «O.M.C.V.D.H.» et l’observatoire Mauritanien des Droits de l’Homme, et de leurs dirigeants.

Les Partis d’Opposition signataires :

- Rendent le pouvoir seul responsable des conséquences de ces pratiques attentatoires aux
libertés et à la dignité des citoyens ;

- Condamnent avec vigueur toutes les formes detortures exercées sur les détenus et les prisonniers ;

- Rappellent que ce n’est pas par les mesures sécuritaires mais par un dialogue national, franc et sincère, que l’on sera à même de sortir le pays de la crise multidimentionnelle dans laquelle il s’est durablement installé ;

- S’étonnent et rejettent tant sur la forme que sur le fond les accusations fallacieuses faites
par le pouvoir à l’encontre des dirigeants ci- dessus cités et qui ne visent que la recherche de
l’élimination de concurrents politiques et le discrédit de l’opposition démocratique et exigent, de ce fait leurs retraits ;

- Exigent la libération immédiate et inconditionnelle de Messieurs Mohamed El Hacen Ould
Dedew, Moctar Ould Mohamed Moussa et Jemil Ould Mansour ;

- Attirent l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur la graviité de cette
dérive qui menace l’existence du pays et invitent l’ensemble des forces vives nationales à se mobiliser pour l’instauration d’une démocratie véritable basée sur des règles consensuelles.

Nouakchott, le 04 novembre 2004

Les Partis signataires

Alliance pour la Justice et la Démocratie (AJD)

Alliance Populaire Progressiste (APP)

Front Populaire (FP)

Parti pour la Convergence Démocratique (PCD)

Parti de Démocrates Libéraux de Mauritanie (PDLM)

Parti pour le Développement de la Démocratie

Parti pour la Liberté, l’Egalité et la Justice (PLEJ)

Parti Unioniste Démocratique et Socialiste (PUDS)

Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD)

Union des Forces de Progrès (UFP)

=====
RIM Echos : bulletin d'information électronique




Mercredi 12 Avril 2006 - 22:21
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 558