Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie – Téléphonie mobile : L’Autorité de régulation épingle Chinguitel et Mauritel


Mauritanie – Téléphonie mobile : L’Autorité de régulation épingle Chinguitel et Mauritel
Décidément, on ne badine pas avec l’Autorité de Régulation de la Mauritanie (l’équivalent de notre INT en Tunisie). En effet, comme elle le fait régulièrement, cette autorité –qui porte bien son nom- vient d’épingler deux des trois opérateurs de téléphonie mobile que compte la Mauritanie, à savoir Chinguitel et Mauritel pour non-conformité «à leurs engagements en termes de qualité de service dans la ville de Nouakchott».

Dans son communiqué, publié après une mission effectuée du 28 octobre au 02 novembre 2009, l’Autorité de Régulation indique que Chinguitel SA et Mauritel SA «sont défaillants, mais dans des proportions variables, par rapport à leurs engagements en termes de taux de pertes d’appels», tout en ajoutant que «le niveau du taux de perte d’appels mesuré a été de 9% pour Mauritel SA et 30% pour Chingui­tel SA alors que ce taux devrait rester inférieur ou égal à 5%».

Le communiqué de l’Au­to­ri­té de Ré­gu­la­tion attire également l’attention des deux opérateurs ‘’sur la dé­gra­da­tion si­gni­fi­ca­tive de la qualité de leurs services, coïncidant presque sys­té­ma­ti­que­ment avec les périodes des offres pro­mo­tion­nelles’’. C’est pourquoi elle somme les deux opérateurs à «prendre les dis­po­si­tions nécessaires pour que ces offres pro­mo­tion­nelles ne se fassent pas au détriment de la qualité de service qu’ils sont tenus d’assurer aux usagers».

On rappelle que la société Chin­gui­tel SA est une entreprise à capitaux privés mau­ri­ta­niens et soudanais ; quant à Mauritel SA, c’est le fruit d’un par­te­na­riat mau­ri­ta­no-​marocain.

Le troisième opérateur mobile du pays n’est autre Mattel SA, une entreprise mau­ri­ta­no-​tunisiennne.

Source: wmc
Jeudi 12 Novembre 2009 - 13:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543