Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie : le RFD pourrait rejoindre le front anti-putsch


Mauritanie : le RFD pourrait rejoindre le front anti-putsch
Le rejet, par le Rassemblement des forces démocratiques (RFD, parti du chef de file de l'opposition mauritanienne, Ahmed Ould Daddah), du rapport général des Journées nationales de concertation ouvre la perspective d'un dialogue entre cette formation politique et le front anti-putsch, a estimé, jeudi, le président du Rassemblement national pour la démocratie et le développement (RNDD), Mohamed Jemil Ould Mansour.

"Le RFD est un grand parti et le fait qu'il ait rejeté le rapport final des états généraux de la démocratie ouvre la voie à un dialogue réel, déjà amorcé, pour définir un front de lutte commun", a dit en substance le leader du RNDD, lors d'une conférence de presse des dirigeants du Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), l'alliance des partis politiques partisans du président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.
Le RFD, qui avait soutenu le coup d'Etat du 6 août dernier, a rejeté toute éventualité de participation des militaires à la prochaine élection présidentielle.

Nouakchott - 16/01/2009


source : PanaPress
Vendredi 16 Janvier 2009 - 19:36
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Nibbo le 17/01/2009 00:24
Personne n'a besoin du RFD au sein du FNDD,qu'Ahmed daddah aille au diable car ils nous montre son égoisme et que son seul souhait est d'accéder à la magistrature suprème de notre pays par tous les moyens.Non à Ahmed ould daddah,non au général Aziz,,non au HCE et non au gouvernement illègitime de ould lagafe.La lutte continue.

2.Posté par DIALLO le 17/01/2009 01:54
FNDD aussi ne vaut mieux que les autres, c'est une bande de voyous et de voleurs. Nous ne sommes pas au bout de nos peines.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555