Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ould Abdel Aziz a-t-il oublié les pauvres ?

Ceux qui soutiennent que Ould Abdel Aziz a oublié les pauvres sont ceux-là mêmes qui faisaient de la situation des démunis un fonds de commerce comme certains hommes politiques qui se réclamaient comme les portes paroles de ces derniers. En fait, Ould Abdel Aziz a tout simplement coupé l’herbe sous les pieds de ces derniers.


Ould Abdel Aziz a-t-il oublié les pauvres ?
C’est par le président des pauvres que les populations avaient affectueusement surnommé le Chef de l’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz. Aujourd’hui, certains soutiennent que le président de la République a oublié les pauvres et les laisser pour compte.

Faux ! rétorquent ceux qui le soutiennent en premier desquels se trouve le Directeur de publication du journal Le Véridique. En effet, jamais Ould Abdel Aziz n’a été si proches des personnes démunies qu’aujourd’hui.

La preuve par quatre est là pour démontrer qu’il ne s’agit guère de démagogie ou de politique populiste mais bien d’une vision claire pour l’avènement d’une Mauritanie nouvelle.
Il y a des signes qui ne passent guère inaperçus. C’est le cas de l’intérêt que le président de la République porte aux personnes souffrantes dans les hôpitaux. Combien de fois s’est-il rendu auprès du chevet de ces dernières au cours de visites inopinées ; des déplacements qui, à chaque fois, ont été l’occasion d’améliorer les prestations de ces structures sanitaires que ce soit avec l’acquisition de scanners, de baisse des tarifs de certaines prestations ou encore de l’ouverture d’un nouveau service des urgences. Cela évidement profite en premier lieu aux personnes démunies.

Autre signe de l’intérêt porté à cette frange de la population : la construction de centaines de kilomètres de voies bitumées dans les quartiers à forte concentrations de personnes pauvres comme à Dar Naim, à Hay Sakine, à Dar Beidah, à Riadh, à El Vellouja, etc. Ces routes goudronnées ne facilitent-elles pas le désenclavement de ces quartiers pauvres jusque-là coupés du reste de la ville comme pour cacher cette misère ?

Auparavant, certes on construisait des routes dans la capitale mais à chaque fois, et ce n’est pas un hasard, cela se faisait dans les quartiers chics de Tevragh Zeina, de E-Nord comme pour préserver les puissants 4X4, parfois mal acquis, des habitants de ces riches quartiers. La différence est de taille entre construire une route qui profite à un petit nombre de privilégiés et une autre dont bénéficieront des centaines de petits bonhommes.

Aimer les pauvres, c’est également déclencher une bataille sans merci contre la gabegie et les prévaricateurs, c’est aussi rationaliser le train de vie de l’Etat afin que le gain obtenu, qui parait-il s’élève à des milliards d’ouguiyas, soit affecter à d’autres réalisations dont profiteront en premier lieu les personnes jusque-là laisser pour compte.

Par ailleurs, Ould Abdel Aziz se déplace lui-même dans les quartiers populaires pour voir de visu dans quelles conditions vivent leurs habitants. Plusieurs personnes que Le Véridique a rencontré ont soutenu l’avoir vu en pleine nuit se déplacer discrètement pour s’enquérir lui-même de la situation de ses compatriotes avec qui ils discutent de tous les problèmes auxquels ils son confrontés.

Ceux qui soutiennent que Ould Abdel Aziz a oublié les pauvres sont ceux-là mêmes qui faisaient de la situation des démunis un fonds de commerce comme certains hommes politiques qui se réclamaient comme les portes paroles de ces derniers. En fait, Ould Abdel Aziz a tout simplement coupé l’herbe sous les pieds de ces derniers.

Mohamed Salem Ould Haiba
source : Le Véridique
Dimanche 8 Novembre 2009 - 11:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Khalil Balla Gueye le 08/11/2009 13:10
POUR INFO:
Voici la dernière trouvaille ou plutôt nazillonnade des racistes de Breidleil and Co!Le blog et les messageries étant tjrs sous état de siège et de blocus frénétique, rien ne sort n'entre pratiquement.Bonne journée, Khalil
******************
dimanche 8 novembre 2009
"Les tâcherons aux abois de la HAINE RACIALE portent grotesquement plainte auprès de la police allemande contre KBG le militant antiraciste!"


(Ou de l'arroseur arrosé!)

La nazillonnerie fanatique raciste de canalh.blogspot.com à court d'arguments et par moi confondue et humiliée urbi et orbi aura eu l'aplomb déplacé et l'infâmie désespérée mais pas déplacée du tout, pour lui seoir et passer comme un gant, d'adresser une plainte ridicule, mensongère et désespérée contre moi à la police allemande.Ce faisant, ces racistes en seraient à espérer m'entraver ou m'intimider voire plus encore croyant me créer des problèmes «judiciaires» de nature à m'occuper ou à refreiner ma détermination inébranlable de combattre toutes les formes de discrimination en Mauritanie dont ces nazillons sont les sinistres et emblématiques porte-étendards, entre autres.Qu'est-ce que ces nazillons n'auront pas essayé avec moi, y compris plusieurs menaces de mort explicites et répétées ?N'eût été la gravité de leur forfaiture raciste cela prêterait presque à sourire: "des nazillons portant plainte auprès de la police de l'Allemagne dénazifiée".Ca, il faudrait y penser et surtout le faire comme cette engeance qui n'en est pas à une nazillonnade raciste près avec moi !Mais, ils en seront bien évidemment pour leurs frais, tellement ces racistes manquent de crédibilité et le premier employé local de l'ambassade de la RFA à Nouakchott n'aurait aucune peine à établir leur mauvaise foi vénale et aussi venimeuse que la haine raciale qui les ronge.Ridicule, triste et attristant!
Après avoir insulté copieusement la race noire (ici) (là aussi) (tjrs ici) (encore ici) etc....la mienne, 20 longs mois durant avec force vociférations imprononçables, obscènes et pornographiques, les nazillons de ce forum tombé dans l'escarcelle des zélateurs et prosélytes de la haine raciale voyant en moi non plus un adversaire mais bien plutôt un ennemi NOIR mortel, surmotivé et surtout à l'efficacité si létale au point de déjouer et de compromettre leur grand-messe raciste, en sont désormais réduits à faire feu de tous bois en désespoir de cause.Quitte à se ridiculiser scandaleusement une énième fois sur le net, leur seconde nature raciste en fait, à l'impossible nul n'est tenu.
Le plus grotesque dans cette « plainte-boomerang » serait que ses nazillons éculés d'un autre âge m'imputent exactement les graves tares et manquements à la morale, à la pudeur et à la bienséance bien caractéristiques et label exclusif de ce Klu Klux Klan Saharien aux abois et à la dérive pour avoir été démasqué par mes oeuvres.Relayé que je fus généreusement et solidairement par le concert indigné de tout ce que compterait le pays de médias crédibles dédiés à la défense des Droits de l'Homme et à la lutte contre le racisme pour une Mauritanie plus juste, égalitaire et démocratique justement.
Raviver et entretenir la fournaise de triste mémoire du racisme, voici le fond de commerce monopolistique, misérable gagne-croûte et unique point à l'ordre du jour de l'agenda de ces marchands de la haine raciale comme d'autres se feraient marchands de canons et de la mort tout banalement.Cette action désespérée établirait on ne peut plus clairement la profonde misère, le désespoir, le désarroi et le naufrage collectif de cette bande discréditée de racistes aux abois et acculés dans leurs derniers haineux retranchements.
Il est bien connu que toutes les banqueroutes et déroutes commerciales conduisent invariablement ceux qui en sont frappés, comme les racistes de cette officine haineuse, au suicide.Le désespoir quasi suicidaire, ridicule et risible réverbéré par cette inconsidérée et inconséquente initiative qui leur pétera comme un boomerang à plein la tronche raciste établirait si besoin en était encore combien j'aurais fait mouche en blessant à mort la bête immonde agonisante, expirant ses derniers râles avant de rendre l'âme.Indice que je serais bien sur la bonne voie avec les bonnes armes aussi.Et nous autres soldats de la cause antiraciste et des Droits de l'Homme ne sommes pas près de nous arrêter en si bon chemin.Enfin, on y est presque avec cette échoppe raciste en tout cas qu'est canalh.blogspot.com!!
Par conséquent et tout logiquement et moralement, je demanderais bien en retour aux autorités compétentes mauritaniennes de NEUTRALISER dans les meilleurs délais possibles cette métastase raciste identifiée, beyond any reasonable doubts, pour éviter sa duplication éventuelle comme une traînée de poudre dans le tissu social encore sain.Et cela en appliquant les dispositions pénales dont sont passibles les promoteurs et prosélytes du racisme et de l'incitation à la haine raciale comme les tâcherons de la nazillonnerie de cette officine dédiée au culte du RACISME primaire, sommaire, rustre et fruste.
La preuve qu'ils auront bel et bien été déséquilibrés voire carrément désarçonnés par mon juste argumentaire antiraciste, leur dernière grotesque et grossière trouvaille initiée contre Khalil Balla Gueye (moi) qui se voudrait aussi inlassable et bon « chasseur de racistes » que Simon Wiesenthal était dévoué « chasseur de nazis ».Sans mentionner leurs hackings frénétiques et hystériques contre mon blog et mes messageries, « rund um die Uhr »!En fait, ces racistes se débattent et se démènent dans la nasse dans laquelle je serai parvenu à les piéger à force de tenacité et de rigueur morale et intellectuelle comme des naufragés cherchant en vain, à l'aveuglette voire au petit bonheur la chance une dernière bouée de sauvetage.Et ils ne sont pas près de l'avoir trouvée, loin s'en faut du reste.Que dire devant tant de flétrissure avilissante et à fendre presque le coeur ? Sinon autant en emportent le simoun et l'harmattan Sahariens bien de chez nous, la Mauritanie!!
NB:La « plainte-boomerang » aurait été rédigée dans un pitoyable allemand par l'un des plus virulents hardliners racistes et capos-nazillons-en-chef sanhaji après délibération à l'unanimité du jury des tâcherons de la haine raciale de Canalh .En effet ladite "plainte-boomerang" est signée collectivement par "les modérateurs du forum (pluriel)" soit (Die Moderatoren von Canalh.blogspot.com) dont seul Dieu connaîtrait le nombre réel supérieur à 2 pour sûr.

Voici ci bas, ladite « plainte-boomerang » écrite dans un charabia allemand comme ne saurait le faire que des racistes en PERDITION!
Sehr geehrte Herrschaften,
Erlauben Sie uns Ihnen mitzuteilen, dass unser Forum namens Canalh.blogspot.com in einer schwierigen Lage sich zur Zeit befindet, wegen des unerhörten Benehmens von Herrn Khalil Balla Gueye wohnhaft in Düsseldorf.
Dieses Forum ist ein Treffpunkt für einige mauretanische Intellektuelle, wo über Politik und Kultur diskutiert wird.
Herr Gueye war am Anfang ganz in Ordnung und hatte sich korrekt benommen wie alle an dieser Initiative teilnehmenden Intellektuellen.
Seit ein Paar Monat hat sich allerdings die Lage geändert wo Herr Gueye auf systematische und beschämende Art und Weise ALLE beleidigt (Teilnehmer und nicht Teilnehmer) und wo Geschichten über Sex und alles andere als die Themen die im Forum diskutiert werden laufend von Herr Gueye im Forum geschmissen werden.
Dadurch ist das Forum UNBESUCHBAR geworden und wir haben Herrn Gueye darum gebeten nicht mehr teilzunehmen da alle von ihm gestört werden.
Er versprach mehrmals endgültig Abschied zu nehmen, was aber nicht geschah.
Das Forum ist seither ständig unter Moderation, was natürlich eine Art Freiheitseinschränkung für die Teilnehmer bedeutet und das obwohl das Forum eins der wenigen Forums derart in Mauretanien wo keine Zensur praktiziert wird.
Wir bitten Sie also darum uns zu helfen nicht mehr von Herrn Gueye gestört zu werden. Dafür zählen wir natürlich auf Ihr Verständnis als Polizei eines demokratischen Staats wo das Prinzip „die Freiheit von jedem Hört auf wo die Freiheit der anderen anfängt „ tatsächlich praktiziert wird.
Die Moderatoren von Canalh.blogspot.com
Publié par Khalil Balla Gueye Vox Populi à l'adresse 11/08/2009 11:51:00 AM

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543