Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Sénégal: Le député Samba Diouldé Thiam propose l'apprentissage du wolof dans l'ensemble du territoire national


Sénégal: Le député Samba Diouldé Thiam propose l'apprentissage du wolof dans l'ensemble du territoire national
Le député Samba Diouldé thiam leader du parti pour la renaissance et la citoyenneté (Prc) propose l'apprentissage obligatoire du wolof sur l'ensemble du territoire national sénégalais.Cette proposition a suscité beaucoup de bruits dans les associations pulaar de la diaspora. "Face à l'échec patent du monolinguisme ; il ne reste que le pluralisme pour faire entrer les langues nationales dans le système éducatif sénégalais.
Monsieur Thiam propose ainsi que deux langues nationales soient au moins enseignées obligatoirement sur l'ensemble du territoire national c'est- à- dire qu'une langue variable selon l'aire géographique formera un package avec le wolof a- t- il déclaré dans l'émission pulaar Faandu Almuudo sur SenewebRadio. Monsieur Thiam a insisté sur sa proposition malgré le risque et la responsabilité de faire s'entrechoquer les sentiments .

La réaction des associations pulaars est très amère. Mamadou Dème sociologue pense que le député Thiam est en fin de règne et cherche a créer du bruit pour se faire connaître. Le sociologue Déme revient largement sur les efforts consentis depuis des années dans l'alphabétisation des langues comme pulaar et soninkés qui méritent aujourd'hui d'être soulignés, soutenus et renforcés et malheureusement selon lui, Samba Diouldé cherche à bafouer toutes les composantes ethniques du Sénégal. Le député Samba Diouldé termine son intervention sur l'idée du président Wade de faire dissoudre le cap 21 dans un grand parti à l'image de l'UMP de France, il s'oppose catégoriquement à cette idée et ce sera la fin d'un long compagnonnage avec le pds a-t- il déclaré.

Mamadou LY
Seneweb Paris
Lundi 24 Août 2009 - 21:52
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par KOSAM GORKOV le 24/08/2009 22:09
C'EST UNE IDÉE GÉNIALE À ENCOURAGER ET À DÉVELOPPER ET VULGARISER DANS LA SOUS-RÉGION SURTOUT EN MAURITANIE OÙ CETTE LANGUE CONSTITUE LA LANGUE DE CIMENT DANS LE COMMERCE.

MERCI CAAM JULDÉ POUR TA CLAIRVOYANCE ET TON COURAGE!

JE SAIS QUE MES PARENTS T'EN VOUDRONT MAIS C'EST UNE RÉALITÉ!

2.Posté par pikka le 25/08/2009 01:53
cette personne repondant a ce pseudo KOSAM GORKOV dit du n'importe koi.
quant est ce que l e woolof est une langue de transaction dans le commerce mauritanien.
si on ne sais pas koi dire, mieux vaut se taire.

3.Posté par KOSAM GORKOV le 25/08/2009 18:11
PIKKA OU PELLE, TU SAIS TRÈS BIEN QUE CE QUE JE DIS EST VRAI.. IL EST FRÉQUENT À NOUAKCHOTT DE SURPRENDRE UN MARCHANDAGE EN WOLOF, ENTRE UN COMMERÇANT MAURE ET UNE CLIENTE TOUCOULEURE, OU SARAKHOLÉ..

ET AUPRÈS DES FILLES TOUCOULEURES QUAND TU T'EXPRIMES EN WOLOF TU AS DE VIFS SUCCÈS AUPRÈS D'ELLES DANS TOUS LES DOMAINES...

SOIT TU DIS DU N'IMPORTE QUOI, SOIT IL Y A LONGTEMPS QUE TU AS QUITTÉ LA MAURITANIE...

ET J'AI FAIS LE MÊME CONSTAT À ROSSO, À PODOR, À NDIOUM, À BOGHÉ, À KAÉDI ET MÊME À SÉLIBABY

4.Posté par Fatou talla le 25/08/2009 20:34
Je trouve le débtat trés interessant mais il faut oser dire tout haut ce que le gouvernement du senegal murmure bas .Mais il faut nous mettre la radio ou samba a parlé de ca? on veut ecouter pour agir

merci

5.Posté par Taarikh le 25/08/2009 21:32
Samba Diouldé Thiam sera la risée de tout le fouta, c'est sur et certain il cherche à plaire à Wade et ses xxxxxx autour. Les wolofs sont même pas le tiers du Sénégal malgré leur langue dominante, mais jamais les autres ethnies n'accepteront cette idée aussi idiote que l'auteur du livre. Thiam n'a pas le respect de soi même , c'est un vrai cancre, il n'a rien rien compris encore avec son Wade qui n'a pas d'amis dans toute la classe politique. Wade utilise ses ministres et députés comme ses chemises et boubous .Nous n'avons rien contre les wolofs mais jamais nous n'accepterons d'apprendre leur langue au détriment du nôtre. THIAM a hersata, haidara a wona, ka xxxxx, hay xxxx bourma, warkharss ma .

6.Posté par Fatou Sow le 25/08/2009 21:35
Ce livre ne mérite même pas être commenté. Samba Diouldé Thiam est un enfoiré. VOILA

7.Posté par Xmandiallo le 25/08/2009 21:51
Ce que Gorkow dit est vrai, à Nouakchott, partout dans les marchés les commerçants parlent wolof, mais ce n'est pas un atout pour obliger les sénégalais à apprendre wolof qui est une langue dominante au sénégal mais une ethnie minoritaire qui n'existe qu'au sénégal et un peu au trarza . Thiam n'a aucune fierté, il doit être sur la liste rouge de Wade comme beaucoup d'élus. Wade fait et défait selon son humeur du jour, pour que THIAM ose écrire un torchon de livre pour plaire à Wade, je trouve écoeurant son attitude et une insulte envers les autres composantes du Sénégal.
Affaire à suivre;

8.Posté par DIA MOHAMED EL GHALI le 25/08/2009 22:48
Chacun a à la fois tort et raison.Les filles toucouleures aiment les garçons qui s'expriment en oulof...c'est vrai.C'est le destin du poulaar que d'être phagocité par les autres langues comme en guinée c'est le soussou au mali le bambara et en mauritanie le wolof chez les filles poulaar et le safrooré chez les garçons de la capitale,Les "Dienkat nouakchoutt.."Mais ils faut aussi apprendre les autres langues nationales du senegal c'est bon,mais il ne faut pas en vouloir a monsieur samba diouldé.travaillons et investissons dans notre pays et laissons ces querelles inutiles...

9.Posté par seydou le 17/12/2009 11:49
Bonjour,

je suis navré et attristé de voir certains commentaires qui n'honorent pas les africains que nous sommes. l' homme doit arréter, à chaque fois que quelqu'un a un projet, une idée, de lui préter de mauvaises intentions. Nous devons penser avant tout à l'unité africaine et au concept de nation et pour cela il nous faut une langue commune pour soutenir notre développement. Même en france il y a des langues minoritaires mais ils sont unis(bretons, basques, etc). Que ce soit Wolofs, toucouleurs, maures nos sangs se sont melangés à travers les siècles, alors réflechissez et ne soyez pas haineux !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543