Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Un parti quitte la majorité présidentielle en Mauritanie


Un parti quitte la majorité présidentielle en Mauritanie
L’Union pour la démocratie et le progrès (UDP), parti politique mauritanien dirigé par Naha Mint Mouknass, a annoncé mardi à Nouakchott son retrait de la majorité présidentielle, pour protester contre la composition du nouveau gouvernement formé le 6 mai dernier.

« Le nouveau Premier ministre, chef de la majorité présidentielle (Yahya Ould Ahmed El Waghev), chargé par le président de la République de former le gouvernement politique, a fait appel à l’opposition et a minimisé l’Union pour la démocratie et le progrès », a indiqué l’UDP dans une déclaration.

« Le nouveau gouvernement a, dans sa composition, déçu », a précisé cette déclaration, rendue publique mardi à Nouakchott.

L’Union pour la démocratie et le progrès a été fondée le 11 juin 1993 par Hamdi Ould Mouknass, célèbre chef de la diplomatie dans le gouvernement du premier président de Mauritanie, Moctar Ould Daddah (1958-1978).

Ce parti estime, dans sa déclaration, que « l’espoir de changement né le 3 août 2005 a été compromis ». Cette date renvoie au renversement de l’ex-président Maaouya Ould Taya par une junte militaire qui a institué une période de transition couronnée par des élections libres et transparentes.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, le vice-président de l’UDP, Sangott Ousmane, a considéré que la composition du nouveau gouvernement ne donne guère d’espoir réel pour un changement permettant de sortir le pays des problèmes économiques et sociaux dont il souffre.

M. Sangott a aussi justifié le retrait de son parti de la majorité présidentielle par l’émergence auprès du chef de l’Etat de nouvelles valeurs et de personnalités cherchant à faire revenir le pays en arrière.

L’UDP a en outre rappelé son soutien au candidat Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi au scrutin présidentiel de mars 2007, dans une « logique de changement pour l’unité, la justice et le progrès social ».

« La mobilisation de nos militants était remarquée par tous les acteurs de la scène politique et particulièrement par le candidat lui-même qui a félicité le parti à l’époque », souligne le parti dans sa déclaration.

Le parti de Mint Mouknass est représenté par 3 députés à l’Assemblée nationale qui en compte 95.

____________
Source: APA
(M) avomm
Mardi 17 Juin 2008 - 19:18
Mardi 17 Juin 2008 - 22:41
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589