Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

11 Octobre journée commémorative du décès de Saidou Kane aux Pays Bas


11 Octobre journée commémorative du décès de Saidou Kane aux Pays Bas
La journée commémorative du 11 Octobre 08 aux Pays Bas a rassemblé une nouvelle fois plus d’une centaine de personnes issues de la diaspora africaine, venues de Belgique, France, Allemagne, de toutes les régions des Pays-Bas, et même du Kenya, mais également des voisins et amis hollandais.

Après la lecture du Saint Coran et les prières, auxquelles nos pensées se sont également dirigées vers Ibra Ali Kane, le fils ainé de Saïdou, décédé le 14 mai dernier, Siley Wone, ami fidèle, a souhaité la bienvenue et remercié toute l’assistance au nom de la famille de Saidou Kane.

Ensuite, divers témoignages, tous aussi émouvants et touchants les uns que les autres, nous ont rappelés à quel point Saïdou Kane a marqué les esprits.

Le témoignage d’Absa Banor Sall en a émut plus d’un(e), tant celui-ci était emprunt de sincérité, Daouda Samba Dieye, artiste très connu, quant à lui, nous a fait part avec beaucoup d’émotions de son enrichissement personnel grâce aux récits historiques de Saïdou qui lui permettent aujourd’hui d’exercer son art.

Fatimata Lome a témoigné avec beaucoup d’humilité, entre autres, des dons de médiateur de Saïdou dans son histoire personnelle.

Ibrahima Thiaw, venu spécialement de Naïrobi, très proche de Saïdou, connaît de nombreuses anecdotes à son sujet, prouvant encore une fois qu’il était quelqu’un qui pouvait, au pied levé, s’adapter à toutes les situations.

Fama Kane, sa fille, a délicatement lu un poème en puular, exprimant ainsi que jamais la langue de son père ne serait oubliée.

Kadia Dia et Fat Tall, représentantes de la communauté des femmes de Westervoort, se sont adressées chaleureusement à Aïssata, sa veuve, exprimant leur admiration pour elle qui n’a jamais failli auprès de son mari durant les dures épreuves qui ont jalonné leur vie.

Tous les témoignages méritent une place ici, mais il n’est pas possible de vous les transmettre tous. Nous avons choisi de vous livrer celui de Mariame Kane :

« Saïdou Kane fait partie de ces hommes qui marquent les esprits à jamais. Noble héritier de la dynastie Peule du Fouta Toro, il a consacré sa vie à la tolérance, à la justice, à l’émancipation panafricaine avec une grande honnêteté intellectuelle et une humilité digne.

Fermement engagé dans la vie, dans la réflexion politique et philosophique du monde noir, il représentait l’alliance parfaite qui existe entre l’héritage de notre société traditionnelle et un regard résolument tourné vers la modernité. Les luttes panafricaines qu’il a menées, notamment en Mauritanie, lui ont valu tortures et emprisonnement. C’est ainsi que les grands hommes se distinguent, malgré l’enfermement et les exactions, la conviction reste intacte. L’intolérance n’est pas acceptable et Saïdou Kane a toujours fait preuve d’un déterminisme que se voulait pacifique et fraternel. Il n’oubliait pas que, malgré quelques différences liées à l’histoire, les peuples sont amenés à vivre ensemble et à mieux se comprendre. Il possédait une vision humaine qui était en totale harmonie avec la démarche de la renaissance africaine, celle d’une unité culturelle, historique et politique du continent noir. C’est à la lumière de cette posture panafricaine militante et authentique que nous voulions rendre hommage à Saïdou Kane. Il est un modèle pour chacun de nous qui croyons à la renaissance africaine. Il nous inspire par son intelligence, pas sa solidarité et par sa fraternité. Il nous accompagne, tel un sage, dans nos combats. Ses batailles qu’il avait dignement engagées, nous devons les poursuivre inlassablement. Saïdou Kane est avec nous, il n’est pas loin, nous le savons.

A toi Saïdou Kane qui a su donné à tes semblables l’amitié, la générosité, la dignité, l’entraide et l’union sacrée. »

Pour cette deuxième édition, nous pouvons dire avec fierté, et profonde reconnaissance, que l’organisation de cet évènement fut une véritable réussite.

Au nom de la famille de Saïdou Kane,
Ndiaye Kane
Bruxelles, le 15 octobre 2008
Jeudi 16 Octobre 2008 - 14:13
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555