Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Changement de gouvernement en Mauritanie par Vincent Fertey (Libération)

"La Mauritanie est sortie en 2005 de deux décennies de présidence autoritaire sous la férule de Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya par un coup d'État militaire. Des élections démocratiques ont été organisées dans la foulée."


Changement de gouvernement en Mauritanie par Vincent Fertey (Libération)


Le président mauritanien a remplacé le Premier ministre Zein Ould Zeidane par un fidèle, le chef du parti au pouvoir Yahya Ahmed el Ouaghef.

Ce changement était assez attendu face aux récents troubles provoqués par la flambée du prix des denrées et plusieurs attaques d'Al Qaïda.

L'agence mauritanienne d'information a annoncé que le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi avait accepté la démission de Zeidane, un ancien gouverneur de la banque centrale, et de son gouvernement.

Zeidane avait fini troisième de l'élection présidentielle l'an dernier, où il s'était présenté contre Abdallahi. Il avait ensuite rallié le chef de l'État au second tour, et s'était vu récompenser du poste de Premier ministre.

Le nouveau chef du gouvernement cumulait jusqu'ici le poste de secrétaire général de la présidence et de chef du Pacte national pour le développement et la démocratie (PNDD-ADIL) créé par Abdallahi après son accession au pouvoir.

Une trentaine de partis politiques avaient formé une coalition le mois dernier pour soutenir Abdallahi, alimentant la rumeur de l'imminence d'un remaniement.

"Vous verrez bien. Mais rien ne nous empêche, un an après, de procéder à quelques retouches", avait déclaré le chef de l'État à propos de ses rumeurs cette semaine dans Jeune Afrique.

La création du PNDD-ADIL répondait selon lui au besoin de "fixer politiquement les indépendants, majoritaires au parlement".

La Mauritanie est sortie en 2005 de deux décennies de présidence autoritaire sous la férule de Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya par un coup d'État militaire. Des élections démocratiques ont été organisées dans la foulée.


Source: libération
(M)
Mercredi 7 Mai 2008 - 18:28
Mercredi 7 Mai 2008 - 18:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 588