Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'assassin Ould Taya réfugié au Quatar depuis 2005 de retour en Mauritanie?


L'assassin Ould Taya réfugié au Quatar depuis 2005 de retour en Mauritanie?
Retour de Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya .....

La meilleure chose que la Communauté Internationale, notamment le Groupe International de Contact ont pu réaliser au terme de leur longue médiation en Mauritanie, c’est incontestablement d’avoir parvenu, même péniblement, à réconcilier les antagonistes de la crise politique nationale.

Mais cet exploit de la diplomatie internationale, comprend en son sein un autre actif politique non négligeable, qui se traduit par cette grande opportunité offerte à Maaouiya Ould Sid’Ahmed Ould Taya, de postuler, au même titre que tous les autres citoyens, à briguer le suffrage de ses compatriotes.
Aussitôt après l’annonce de l’accord de Dakar, des sympathisants du chef d’Etat exilé, ont demandé son retour et son entrée dans la future compétition électorale.

Après de mûres réflexions, indique-t-on, Ould Taya, aurait décidé d’examiner cette doléance et de se préparer à rentrer au pays.

Par ailleurs, il y a bien d’autres raisons qui motivent cette candidature, dont les échecs patents et successifs des coups d’Etat du 3 août 2005 du Comité Militaire pour la Justice et la Démocratie et celui de 6 août 2008 du Mouvement rectification. En effet, ceux qui avaient soutenu ces deux putschs, pour la plupart d’anciens inconditionnels de Maaouiya, manifestent aujourd’hui, tous leurs regrets, d’avoir soutenu le changement du 3 août, qui aux dires de ceux qui appuient la rectification du 6 août est catastrophique, alors que ce dernier, est vidé aujourd’hui complément vidé de tout son sens, par la Communauté internationale, au terme de l’accord de Dakar. Selon certains observateurs bien avertis, le Groupe International de Contact n’a œuvré qu’à offrir sur un plateau d’or, le pouvoir à l’équipe destituée au 6 août dernier, en l’occurrence les forces politiques rassemblées au sein de la nébuleuse Fndd.

Plus grave encore, c’est le fait que l’accord de Dakar a négativement influé sur la cohésion des troupes de Ould Abdel Aziz, avec le désistement de certains soutiens et la contestation largement exprimé sur les antennes des médias, de son recul sur l’organisation des présidentielles de juin prochain, notamment le candidat Kane Hamidou Baba.

Certains partisans font une autre une interprétation de l’actualité politique, rappelant que l’essentiel des problèmes auxquels est exposé le pays, remontent à l’ère Taya, comme par exemple, les événements de 1989. A leur avis, ces problèmes toujours insolubles, traînés par les régimes militaires depuis la destitution de Ould Taya jusqu’à nos jours, doivent être réglés par leur auteur avant tout, lequel devra demander pardon et relancer de nouveau, le processus de réconciliation avec le Sénégal, déclenché sous son régime.

Si cette optique se dessine, Ould Taya sera certainement soutenue par l’Organisation Internationale pour la Francophonie, dirigée par son ami Abdou Diouf.

Enfin, soulignons dans ce cadre, que de manière concomitante entre l’arrivée ce soir à Nouakchott de Me Abdoulaye Wade pour superviser la signature définitive de l’accord cadre et la libération de l’ancien chef du Gouvernement, Yahya Ould Ahmed El Waghf et codétenus de la défunte Air Mauritanie, des groupes politiques individuellement solidaires d’Ely Ould Mohamed Vall et de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, se sont mobilisés pour les appeler à profiter de cet apaisement politique pour se présenter aux futures consultations présidentielles.

Par Mr. Ahmed Ould Bettar

Source: pointschauds
Vendredi 5 Juin 2009 - 08:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555