Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L’opposition serait-elle frappée d’incurie ?

Alors qu’ils aient été désavoués par le peuple, l’honnêteté voudrait qu’ils acceptent leur défaite au lieu d’avancer des inepties


L’opposition serait-elle frappée d’incurie ?
A peine les résultats officiels annoncés par le ministre de l’intérieur sont connus, voilà que quatre candidats crient au voleur sans pouvoir apporter encore des preuves aux accusations de fraudes à grande échelle prêtées au vainqueur du scrutin, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Au fond que cherche cette opposition improvisée ? La question mérite d’être posée, parce que rien ne justifie son attitude actuelle. Veulent-ils que le candidat de l’UPR que les mauritaniens ont librement choisi le 18 juillet en toute transparence leur cède la place sur un plateau d’argent ?

L’occasion leur en a été donnée mais si la défaite leur reste encore à la gorge, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Si Ahmed Ould Daddah n’a pas su pendant 18 ans construire un parti capable de conquérir le pouvoir, à qui imputer la faute. A chaque élection présidentielle, le RFD qu’il dirige se dote d’un nouvel attelage composé essentiellement de barbouzes et d’individus peu recommandables.

Que dire de Messoud qui s’est engagé dans la même voie ? il faut arrêter de larmoyer et de chercher à engager la communauté internationale contre le pays. Cette stratégie n’aura aucune issue. Heureusement qu’elle l’a comprise. Après tout la Mauritanie est un pays indépendant ouverte au monde.

Ceux qui se disent défenseur de la démocratie n’ont aucune leçon à apprendre au peuple dans ce domaine. Les accords de Dakar leurs ont permis de contrôler des ministères clés la défense, l’intérieur, les finances, l’information et la avec la bonne volonté de Ould Abdel Aziz pour sortir le pays de l’impasse.

Alors qu’ils aient été désavoués par le peuple, l’honnêteté voudrait qu’ils acceptent leur défaite au lieu d’avancer des inepties.

A bon entendeur salut !

Moulay Najim

Source: points chauds
Dimanche 26 Juillet 2009 - 19:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543