Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Mauritanie à l'heure de tous les dangers (Hamdou Sy)


Depuis l'élection de Sidi Mohamed Ould Cheick Abdellahi, un consensus semble se dégager : le piétinement et l'acceptation de l'immobilisme. Au fond, Sidi est le Président de la hausse des prix, donc des boutiquiers et des commerçants. Sur ce plan, la logique de la survie est devenue, aujourd'hui plus qu'hier, la préoccupation fondamentale des Mauritaniens. Comment peut-on accorder une crédibilité à un gouvernement qui ne fait aucun effort pour améliorer le quotidien des citoyens ? Sidi a multiplié par dix les souffrances des Mauritaniens. Que Taya fût un assassin et un criminel politique est incontestable. Mais que fait Sidi pour inscrire la Mauritanie dans une perspective de développement après tant d'années de léthargie ? Il faut en convenir, nous avons un Président qui n'agit pas, qui est un partisan de l'immobilisme. Rien ne fonctionne, si ce n'est la spéculation financière et une hausse quotidienne des prix. A la terreur politique et policière du régime de Taya a succédé la terreur des prix des denrées de base. Donc l'oppression politique a été convertie en tyrannie économique. Que veut vraiment Sidi ?

La Mauritanie de Sidi s'achemine vers une catastrophe économique, source de toutes les dérives. Si, nous en sommes toujours à nous référer à Taya, c'est que le régime actuel n'a rien fait pour permettre aux Mauritaniens de renouer avec la possibilité de rêver d'une vie meilleure. L'élection de Sidi constitue un échec tant sur le plan politique qu'économique.

Une observation de la situation nationale, depuis l'avènement du régime de Sidi ne permet pas d'espérer un avenir meilleur. Notre pays serait-il ainsi voué à la décomposition par l'incapacité de nos différents régimes à construire un pays qui soit viable ? Une nation peut-elle se fonder sur une absence de volonté politique de construction d'une société moderne ? Le souci permanent pour la survie fait qu'il n'y a pas d'espaces de réflexion et de sérénité pour explorer un projet politique assumant les aspirations réelles de notre peuple.

L'adhésion à des valeurs profondément ancrées dans l'arriération constitue l'inhibition majeure de nos élites dirigeantes. Sur aucun phénomène de société, nos dirigeants ne sont capables de développer un point de vue progressiste et démocratique. Les vrais directeurs de conscience de la Mauritanie sont les dépositaires de la Mauritanie éternelle, c'est-à-dire, celle de l'obscurantisme et du conservatisme. Notre Président est le représentant de cette Mauritanie éternelle, celle qui ne permet pas aux Mauritaniens de se libérer du joug de l'ignorance, du tribalisme, de l'esclavage et du villagisme. Nos cadres, nos intellectuels, nos politiciens restent marqués par cette trilogie de la médiocrité.

Aussi longtemps que nous resterons marqués par cette structure sociale fondée sur le conservatisme, tous les régimes porteront cette tare en l'accentuant selon les contextes et les rapports de force qui déterminent les enjeux de pouvoir. Même si l'ère de l'esclavage et du racisme n'est pas révolue en Mauritanie, l'augmentation du profit des boutiquiers est au centre de la politique de Sidi. La survie du boutiquier est prioritaire pour notre Président. Il faudra mener des enquêtes sérieuses pour comprendre l'engagement électoral que Sidi avait pris par rapport aux commerçants. Comment justifier que les premiers mois de son règne soient aussi juteux pour les boutiquiers et si catastrophiques pour les populations ?

Il y a un travail d'investigation à faire dans ce sens afin de percer le mystère de la politique de Sidi qui déploie son énergie à voyager pour expliquer que la Mauritanie est redevenue normale. Ce qui est faux. Le problème de l'impunité reste entier comme si notre Président avait peur de se pencher sur cette question. Ce qui entérine la thèse que Ely et ses amis contrôlent la situation et sont les maîtres du jeu politique. Il en ressort que Sidi est un Président prisonnier des militaires, ce qui n'est un secret pour personne.

Le silence flagrant de Sidi par rapport aux questions les plus prioritaires : le jugement des coupables, les indemnisations des veuves et orphelins et le jugement de Ould Taya. Il n'y a aucun dossier sur la table de Sidi, si ce n'est la liberté pour les boutiquiers de procéder à la hausse des prix des denrées de base. Sidi est le Président des boutiquiers et des spéculateurs. Ces deux catégories sont-elles au service de Ely ? Si tel est le cas, peut-être, c'est ce qui explique l'incapacité de Sidi à avoir une pensée pour les consommateurs qui souffrent. Ely est-il alors, le vrai maître du jeu, par voie de conséquence Taya ? S'il en est ainsi, le combat ne fait que commencer. Des lendemains difficiles nous attendent. La Mauritanie n'a pas fini de vivre en permanence à l'heure de tous les dangers !



SY Hamdou
Vendredi 2 Mai 2008 - 21:53
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2