Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

«Les présumés refusent toute liberté sous condition»


«Les présumés refusent toute liberté sous condition»
Selon l’avocat Mohamed Ahmed Ould Hadj Sidi, porte-parole du collectif de défense des présumés arrêtés dans le cadre du dossier Air Mauritanie, ces derniers refusent toute liberté sous condition, fut-elle contre le versement d’une seule ouguiya et partant ne verseront pas les montants des cautions fixées par la justice pour leur libération provisoire.

Dans cette déclaration à l’ANI, Me Ould El Hadj Sidi a affirmé que les responsables arrêtés dans ce dossier Air Mauritanie «refusent de marchander leur liberté et considèrent que la liberté de tout individu innocent vaut plus que verser une caution, aussi faramineuse soit-elle pour l’obtenir» et partant qu’ils restent attachés à leur droit à la liberté sans condition telle que réclamée par leurs avocats.

Me Mohamed Ahmed Ould Hadj Sidi a estimé que la liberté provisoire octroyée par la justice pour les présumés du dossier air Mauritanie contre le paiement d’une caution de 100 millions UM «n’est qu’une manière de se jouer du droit à la liberté que leur confère la loi» et que des éclaircissements sur le sujets seront rendus publics dans quelques heures à travers un communiqué de presse que diffusera leur collectif de défense.

Il est à noter que l'homme d'affaires Tijani Ould Hussein, ex-président du conseil d'administration d'Air Mauritanie et actuel directeur général de la société d'hydrocarbures Star, a déjà versé la caution exigée et a pu sortir de prison, contrairement à MM. Yahya Ould Ahmed El Waghf, Didi Ould Biyé, Moustapha Ould Hamoud, Isselmou Ould Khattri et Abdallahi Ould Moctar.


ANI

Lundi 8 Décembre 2008 - 19:49
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543