Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Leurres et lueurs


Leurres et lueurs


Si le HCE a célébré le 48e anniversaire de l’indépendance dans la simplicité avec comme moments forts la cérémonie de levée des couleurs et les décorations, en revanche l’événement a été largement dominé par les inaugurations et autres visites effectuées par les membres du gouvernement dans certaines localités du pays pour porter très loin le discours du président du HCE.


Les nouvelles autorités ont mis à profit ce moment historique pour capitaliser toutes les réalisations accomplies par le pouvoir déchu et en faire un fonds de propagande politique.

Les différentes infrastructures de base réceptionnées ces derniers jours résultent incontestablement des actions du pouvoir de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi grâce à des financements extérieurs. On compte au moins une dizaine d’inaugurations multisectorielles. De là à dire que rien n’avait bougé après 15 mois de régime démocratique, procède d’un nihilisme extravagant.



Le HCE a le droit de déballer toutes les imperfections du régime renversé mais à condition d’en fournir des preuves objectives.

Le PSI, Air Mauritanie, la FKB intéresseraient les mauritaniens si d’autres scandales passés sous silence auraient été traités avec la même rigueur et la même promptitude par le HCE, si toutes les grosses fortunes possédées par les pontes des régimes antérieurs seront saisies et remises au trésor public. Un simple discours négationniste ne suffit pas pour apporter le changement tant souhaité par les mauritaniens.

De tout temps, chaque nouvel homme du pouvoir a encensé le peuple de promesses à l’occasion de la commémoration du 28 novembre. Rarement, une seule de ces promesses a vu le jour. Que peut apporter un pouvoir illégitime au peuple qui ne sait plus à qui confier son destin ?

Un nouveau régime en quête de reconnaissance ne laisse passer aucune occasion pour vendre le produit de sa popularité à l’intérieur, à défaut de pouvoir l’exporter. Les nombreuses coupures de rubans et les poses de premières pierres ont pu au moins épargner au HCE l’absence d’un programme sur lequel focaliser "son agenda rectificatif".

Le programme que le peuple attend avec impatience et dans l’urgence est d’abord le retour à l’ordre constitutionnel, le départ des militaires du pouvoir, l’instauration d’un dialogue politique entre les différents acteurs concernés par cette crise, la suspension des campagnes politiques de part et d’autre des parties en conflit.

Le discours du 48e anniversaire de l’indépendance n’a nullement donné le ton à un retour à la normalité réclamée par les mauritaniens sincères et par les partenaires étrangers. Décidément, quand on goutte aux délices du pouvoir, on devient sourd aux appels de la raison. En attendant, le destin des mauritaniens se partage entre leurres et lueurs.

Cheikh Tidiane Dia

Le rénovateur



Dimanche 30 Novembre 2008 - 19:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555